• Être en veille
  • Vu, lu pour vous

Vu, lu pour vous :

Chaque semaine, nous épluchons la presse spécialisée et nous écumons Internet pour sélectionner les informations qui seront utiles aux agents de développement rural :

  • actualités du développement rural,
  • expériences menées dans différents domaines,
  • guides et conseils méthodologiques,
  • appels à projets et procédures de financement...

Toutes les informations présentées ici sont accompagnées de leurs références. Et n'engagent bien sûr que leur auteur !

Monnaies locales : l'emblématique Totnes Pound s'arrête en 2019

C'est à Totnes (8 000 habitants, Angleterre) qu'est né en 2006 le mouvement international des villes en transition, initié par Rob Hopkins. "Après douze années de circulation, écrit le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES), la monnaie locale iconique de Totnes s'arrête au 30 juin 2019". Le RTES traduit les propos tenus par Rob Hopkins, qui tire le bilan de cette expérience (relocalisation de l'économie, redynamisation des commerces en centre-ville, mise en valeur du patrimoine et de l'histoire de la ville et de ses habitants...), évoque les raisons ayant mené à l'arrêt du Totnes Pound et donne des conseils aux groupes souhaitant développer une monnaie locale sur leur territoire.

Lire la suite

Deux entreprises sauvées par l'alliance du bijou et du cuir

Le groupe Renaissance a repris deux entreprises en difficulté, une de maroquinerie (Texier, en Ille-et-Vilaine) et une autre en joaillerie (Altesse, en Ardèche), puis réussi à créer une synergie entre deux savoir-faire et lancer une marque de bijoux personnalisables, Les Georgettes, en développement depuis 2015.

Lire la suite

Un dispositif costarmoricain de financement du permis de conduire pour les jeunes

Une mission locale, une communauté de communes, une banque et une auto-école se sont associées pour proposer aux 18-29 ans du territoire un micro-crédit pour financer les leçons de conduite. Le dispositif "Mon permis, mon emploi" doit aider les personnes déjà titulaires de leur code et ayant un projet d'emploi à décrocher le diplôme. Elles obtiendront un crédit sans frais, sur 32 mois, pour payer 44 heures de cours de conduite. Elles pourront commencer à le rembourser à partir du neuvième mois de prêt. "Très investie sur le champ de la mobilité (auto-école sociale, ateliers code de la route, location de scooters et de vélos...), la [mission locale] réfléchit [également] à la mise en place d'un micro-crédit pour aider les jeunes à acheter un véhicule", rapporte Le Télégramme.

Lire la suite

Un dispositif cantalien d'accompagnement au permis de conduire (y compris pour la recherche de financement)

Le Fonds d'action sociale du travail temporaire (FASTT) a signé en mai 2019 un partenariat avec Cantal'Mouv (plateforme de mobilité départementale à destination des publics en fragilité économique en démarche d'insertion professionnelle), afin de proposer le programme "Atouts Permis". Celui-ci permet aux salariés intérimaires en mission ou en insertion professionnelle de financer, s'inscrire et aller au bout des examens du permis de conduire. Un programme accessible à d'autres catégories de personnes, notamment à des jeunes accompagnés en missions locales.

Lire la suite

Un guide pour mieux prendre en compte le temps dans les politiques de mobilité locales

L'association Tempo Territorial est un réseau national des acteurs des démarches temporelles qui réunit collectivités, associations, organisations scientifiques, entreprises... Elle a souhaité interroger les liens entre temps et mobilité et a porté en 2017-2019 un groupe de travail sur le sujet. Plusieurs ressources sont en ligne, dont un guide construit en deux parties pour comprendre les rythmes de vie des habitants et des territoires et leur impact sur la demande de mobilité, et adapter l'offre aux nouvelles attentes sociétales et agir sur les temps sociaux pour lisser les pics de déplacements. L'ambition de cette publication : nourrir la réflexion des acteurs locaux pour une meilleure prise en compte du temps dans les politiques de mobilité locales.

Lire la suite

À propos des droits culturels, de leurs liens avec l'éduc' pop', de la difficulté de les mettre en œuvre dans les territoires

Les droits culturels ont été inscrits dans la loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe, 2015) et les collectivités sont dès lors incitées à garantir aux populations leur liberté d'expressions culturelles et artistiques. En 2018, la Confédération Nationale des Foyers Ruraux organisait en partenariat avec Opale un séminaire de réflexion sur les droits culturels. Des documents sont à présent en ligne, dont "Les droits culturels, version 2.0 de l'Éducation populaire ?", qui entend montrer que "ces deux notions sont loin d'être solubles l'une dans l'autre". La synthèse du séminaire pointe la difficulté pour les associations de mettre au travail les droits culturels en lien avec leurs adhérents, avec les collectivités et administrations de la culture, mais également avec l'ensemble des acteurs et partenaires sur un territoire.

Lire la suite

Expérimentation en Isère de l'auto-stop organisé

Au sud de l'agglomération de Grenoble, le territoire rural de la Matheysine s'étend sur plus de 71 000 ha. Depuis fin 2018, une première expérimentation - en coordination avec la métropole grenobloise - y est menée. C'est la SCIC Rezo Pouce qui a été choisie pour jouer le rôle d'opérateur, proposant comme outils : site web cartographiant tous les arrêts, méthodes d'animation, supports de communication, administration générale des inscriptions et envoi des cartes d'adhérent. Deux axes de déplacement et 27 points de prise en charge y ont été sélectionnés. Sur son territoire, Grenoble-Alpes Métropole prend le relais pour implanter des points-stop pertinents et assurer les liaisons vers le plateau matheysin. Récit de l'expérimentation avec la Banque des Territoires.

Lire la suite

Guide : comment mettre en œuvre des projets de lutte contre la précarité énergétique ?

Selon l'Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), 30% des foyers en France ont déclaré avoir restreint leur consommation d'énergie lors du dernier hiver en raison de son coût et 15% au moins disent avoir souffert d'une sensation de froid chez eux. L'ONPE estime aussi qu'en 2017, 11,6% des ménages appartenant aux trois premiers déciles de revenus ont consacré plus de 8% de leurs revenus au chauffage dans leur logement, soit 3,3 millions de ménages ou 6,7 millions de personnes. L'Observatoire publie en 2019 un guide pratique "avec une forte dimension opérationnelle" à destination de tous les acteurs souhaitant porter ou développer un projet de prévention de la précarité énergétique sur leurs territoires. Il est bâti à partir des retours terrain et des enseignements tirés de 12 dispositifs en matière de lutte contre la précarité énergétique (dont l'un sur la précarité énergétique liée à la mobilité, conduit en Auvergne-Rhône-Alpes).

Lire la suite

La France bénévole : évolutions et perspectives

L'équipe de Recherches & Solidarités a publié son édition 2019 de La France bénévole. Parmi les bonnes nouvelles : la parité désormais de rigueur dans le secteur associatif ; le rajeunissement avec une progression de l'engagement des moins de 35 ans ; la reconnaissance des compétences développées dans le bénévolat. Parmi les alertes : le repli des bénévoles moins diplômés accentuant encore la "fracture associative" ; de plus en plus de bénévoles occasionnels ; un déficit de convivialité, parfois exprimé ; des tendances plus préoccupantes dans le sport et la culture. On retiendra également, dans les intentions des bénévoles aujourd'hui, le souhait en hausse de transmettre son savoir-faire à un ou plusieurs bénévoles.

Lire la suite