• Être en veille et se former
  • Vu, lu pour vous

Vu, lu pour vous :

Chaque semaine, nous épluchons la presse spécialisée et nous écumons Internet pour sélectionner les informations qui seront utiles aux agents de développement rural :

  • actualités du développement rural,
  • expériences menées dans différents domaines,
  • guides et conseils méthodologiques,
  • appels à projets et procédures de financement...

Toutes les informations présentées ici sont accompagnées de leurs références. Et n'engagent bien sûr que leur auteur !

Tourisme : les ambitions de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le 9 septembre 2016 se tenaient les Assises régionales du tourisme Auvergne-Rhône-Alpes. Des thématiques d'excellence ont été annoncées pour constituer le cadre d'intervention privilégié de la Région (en termes d'investissements, d'accompagnement de projets, de professionnalisation et de stratégie marketing) : pleine nature, thermalisme et pleine santé, tourisme itinérant et grandes randonnée, stations de montagne, oenotourisme et gastronomie. A consulter : le compte-rendu des Assises, le compte-rendu des ateliers correspondant aux axes prioritaires d'intervention, la retransmission des plénières. A noter : le 1er janvier 2017, le Comité Régional de Tourisme d'Auvergne-Rhône-Alpes verra le jour, issu de la fusion des deux comités actuels.

Lire la suite

Signature d'un premier contrat de réciprocité ville-campagne

Ces contrats, nés en 2014 dans le cadre des Assises des ruralités, expérimentés sur quatre "ensembles" à partir du comité interministériel aux ruralités du 13 mars 2015, ont été formalisés pour la première fois le 4 novembre 2016 par une signature entre Brest métropole et le Pays de Centre Ouest Bretagne. Ce nouveau type de partenariat de l’action publique locale a pour objectif de dépasser les logiques d’opposition entre territoires en encourageant les complémentarités et les coopérations entre espaces ruraux, périurbains et urbains. Les contrats de réciprocité peuvent être étendus à tous les territoires volontaires, dans le cadre de la clause de revoyure des contrats de plan État-Région 2015-2020.

Lire la suite

La zone grise du sous-emploi se développe en Auvergne-Rhône-Alpes

Entre 2003 et 2014, l’emploi a progressé en Auvergne-Rhône-Alpes plus qu’en France métropolitaine, mais pas suffisamment pour empêcher la hausse du chômage. Parallèlement, des situations proches du chômage se sont aussi développées, pointe l'Insee Auvergne-Rhône-Alpes dans une note d'octobre 2016. En 2014, 9 % des femmes et 5 % des hommes en âge de travailler sont concernés. Ce sont des personnes inactives qui souhaitent travailler, sans être considérées comme étant au chômage au sens strict, mais également des personnes qui souhaitent travailler plus. En dix ans, leur nombre a augmenté de 37 %, en particulier les personnes en temps partiel subi. Les employés non qualifiés du secteur tertiaire sont principalement affectés. Malgré une réduction des écarts entre les sexes, le sous-emploi touche trois fois plus les femmes que les hommes.

Lire la suite

Crowdlending à impact socio-environnemental pour porteurs de projets et épargnants

Lancée en 2013 en Rhône-Alpes, la plateforme de finance participative sous forme de prêt Prêt de chez moi, portée par la coopérative la Nef, se déploie à l’ensemble du territoire français à partir de novembre 2016. Elle devient une plateforme de prêt solidaire pour tous les projets, répondant aux critères de la Nef, ayant des besoins de financement compris entre 5000 et 200 000 €. De leur côté, les épargnants peuvent soutenir directement le ou les projets de leur choix en prêtant, via la plateforme, une somme minimum de 250 €. En renonçant à la rémunération de leur épargne, les épargnants permettent aux emprunteurs de bénéficier d’un prêt à taux 0 ; seuls des frais de service seront payés par le porteur de projet afin de financer l’accompagnement à la levée de fonds et l’analyse économique du projet.

Lire la suite

Mobilité : organiser la coopération entre la société civile et la collectivité par la coresponsabilité

Le Cerema a sélectionné 10 initiatives françaises de mobilité issues de la société civile (citoyens, associations, entreprises) répondant à un problème, apportant des solutions pour l'intérêt général et le développement durable et ayant un lien possible ou avéré avec la collectivité. Les ayant décryptées, le Cerema a élaboré une première méthode de coresponsabilité, qui consiste à se positionner et organiser la coopération entre la société civile et la collectivité.

Lire la suite

Le réseau rural national expliqué aux citoyens

Chaque année, le Réseau rural national publie un rapport sur l’avancement de ses travaux, qui est soumis à la Commission européenne. Il comprend un court résumé destiné aux citoyens. Ce document, couvrant la période 2015-2016, vient d’être rendu public. Il propose, notamment, un focus sur les réalisations concrètes du réseau : les productions de l’observatoire du développement rural, la mise en ligne d’un annuaire du Réseau rural, l’accompagnement des porteurs de projet Mobilisation collective pour le développement rural… L’année 2016 a aussi vu le lancement d’une lettre d'information mensuelle, la publication d’une revue semestrielle et le démarrage d’une étude sur l’analyse des 19 mesures du Feader (Fonds européen agricole pour le développement rural) en France. Pour mémoire : le Réseau rural est incarné en Rhône-Alpes par Cap Rural.

Lire la suite

Un dictionnaire scientifique, en ligne et pour tous, sur l'agroécologie

Sujet d’actualité aux contours flous, parfois sujet à controverse, fortement médiatisé, l’agroécologie est à la fois un mouvement social, un modèle agricole souvent associé à une agriculture écologiquement et socialement plus responsable et un domaine scientifique. Issu d’un dispositif de veille territoriale né à l’Inra de Toulouse, puis adossé à un projet scientifique PSDR (Pour et sur le développement rural), le dictionnaire d’agroécologie a été conçu pour définir les contours sémantiques de ce domaine et pour permettre aux citoyens, agriculteurs, acteurs du développement et chercheurs, de comprendre ce qui se cache derrière chaque terme. Il propose des définitions claires rédigées et validées par la recherche.

Lire la suite

Marges d'action des collectivités locales pour accompagner les transmissions et les installations en bio

D'un côté de nombreuses fermes seront à transmettre dans les prochaines années, de l'autre des porteurs de projet en agriculture bio rencontrent des difficultés à s'installer (critères d’éligibilité aux aides exigeants, difficultés à se construire un réseau, à élaborer son projet, à acquérir des compétences...), le plus souvent quand ils sont hors cadre familial. Pour le réseau FNAB, il s’agit alors de faire se rencontrer les projets de transmission et les projets d’installation en bio, lien dans lequel la collectivité (EPCI, département...) peut avoir un rôle majeur. Il détaille dans un article les marges d'action en la matière des collectivités et affirme qu'une politique locale autour de l’installation-transmission peut être une clé pour développer une agriculture biologique répondant aux enjeux du territoire. En guise d'exemple, il décrypte le plan d’actions de la Communauté d’Agglomération du Douaisis (59).

Lire la suite

Des pistes pour la revitalisation commerciale des centres-villes

Quelles sont les causes et comment freiner le phénomène de dévitalisation (commerce de détail et artisanat) des centres des villes de moins de 50 000 habitants ? Un rapport - remis à plusieurs ministères en octobre 2016 - souligne la nécessité de déployer une stratégie globale, avec une "approche intercommunale" et avance 16 propositions bâties autour de cinq leviers d’action pour redynamiser ces espaces.

Lire la suite