• Enfance et jeunesse

Une crèche voit le jour en Ardèche grâce à une SCIC associant une entreprise et une communauté de communes

En premier lieu, quatre communes en Ardèche rassemblant 700 habitants se sont réunies dans un SIVOM pour travailler ensemble sur une crèche car, s'il n'en existait pas sur le territoire, le besoin existait. En raison de la présence sur place d'une entreprise employant une soixantaine de personnes, une crèche d'entreprise est d'abord envisagée, mais c'est finalement un projet de développement local se rapprochant d'un partenariat public-privé qui aboutit, avec la création d'une SCIC. Cette dernière, qui gère la crèche multi-accueil, s'articule autour de quatre associés : l'entreprise, une communauté de communes, une association de parents et une représentante des salariés. Maires de France propose un décryptage de cette expérience en Ardèche. A noter : il existe en France à ce jour 12 crèches coopératives sous forme de SCIC, dont six associant des communes et des intercommunalités.

Lire la suite

Guides pour monter un médialab pour adolescents en bibliothèque

En mars 2014, la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ - Canada) se lançait dans le projet d’un médialab pour les adolescents situé à la Grande Bibliothèque de Montréal, structuré autour du livre et de la lecture numérique avec une dimension créative importante. Par médialab, il faut comprendre un laboratoire de moyens numériques, un centre de ressources et de compétences ainsi qu’un lieu d’expérimentation, de veille et de réflexion. La BAnQ a publié depuis deux guides thématiques pour monter un médialab qui explicitent une réflexion sur le projet et délivrent des conseils pour monter ce type de structure avec une démarche de conception, animation, cocréation visant à explorer les besoins et désirs des parties prenantes du futur médialab.

Lire la suite

Les jeunes, la gouvernance associative et l'engagement

Réuni le 6 décembre 2014, l’"incroyable parlement inter associatif et intergénérationnel" (composé de l’Association des paralysés de France, la Croix-Rouge, Familles rurales et le Secours Populaire) s’est penché sur la place des jeunes dans la gouvernance associative. Plusieurs pistes ont été ouvertes, dont quatre ont été retenues. Celles-ci ne visent pas à modéliser des réponses prêtes à l’emploi, l’enjeu est de donner à chaque association matière à réfléchir, à prendre du recul, à porter un regard décalé… et au bout du compte à bouger les lignes pour renforcer la place des jeunes dans la gouvernance associative. "Sortir du cadre !", "Partager... chiche !", "Dépasser la transparence !" et "Oser l'«inter»" sont les quatre pistes explicitées dans un document produit par le collectif. A lire par ailleurs, un rapport de France stratégie commandé par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, résultat d'une enquête auprès des jeunes et des structures d’engagement (associations, syndicats, partis politiques) pour comprendre et pour mesurer la réalité du décalage entre une réelle aspiration à l’engagement et des cadres jugés dépassés.

Lire la suite

Un projet d’habitat social modulable et transportable pour jeunes adultes

Mis en œuvre par l’association Habitat et Humanisme Rhône, le projet Passerelle consiste à fournir un logement pour une période déterminée (de six à dix-huit mois) à des adultes (de moins de 30 ans) rencontrant des difficultés d’accès au logement à une période charnière de leur vie (recherche d’un premier emploi, transition professionnelle, décohabitation, rupture…). L’immeuble se construit à Lyon depuis le printemps 2015 et se compose de 9 logements (T2 ou T3). Réalisé à partir de containers maritimes recyclés, il fait appel également à la filière bois. Soutenu par des subventions et des partenaires privés, un appel aux fonds a également été lancé sur une plate-forme de crowdfunding.

Lire la suite

Enquête : le nouveau visage des adolescents

Une grande enquête, coordonnée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et le pôle Universitaire de la Fondation Vallée, dresse un état des lieux des problématiques et enjeux actuels de l’adolescence. Ces données confrontent les perceptions de 15235 jeunes scolarisés (de la 4ème à la fin du second cycle), âgés de 13 à 18 ans, concernant leur propre adolescence. L’étude aborde des sujets aussi divers que leur santé physique et mentale, leurs consommations, leurs loisirs, ou encore leur sexualité. Les résultats obtenus réaffirment le caractère complexe de ces adultes en devenir, avec une différence fille/garçon bien inscrite et un gradient selon l’âge. Ils devraient permettre d’améliorer les connaissances sur les comportements de ces derniers, et d’identifier de nouveaux indicateurs de difficultés, utiles à la mise en place d’actions de prévention. Des données utiles pour penser des projets de développement à destination de – ou incluant – cette population.

Lire la suite