• Santé

Nouveau guide : intégrer la santé et les usages dans les projets urbains communaux

L'Agence d'urbanisme et de développement intercommunal de l'agglomération rennaise, sollicitée par Rennes Métropole, a élaboré une démarche qui prend davantage en compte la santé dans les projets urbains. Un guide méthodologique en a été tiré, "qui permettra aux communes de traduire cette ambition dans la création ou l’amélioration d’espaces de ressourcement (place, square, espace vert, aire de jeux…) dans leur territoire. Cette méthode pragmatique, aborde le sujet par les usages pour mieux répondre aux besoins des habitants après une première approche géographique. L’organisation d’une consultation de la maîtrise d’usage permet d’aller plus loin dans la co-élaboration de ces espaces appropriés aux besoins locaux."

Lire la suite

Plan thermal 2016-2020 en Auvergne-Rhône-Alpes

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a dévoilé le 7 novembre 2016 le contenu et le budget de ce plan, soit 20 millions € pour l’accompagnement des projets des stations thermales nouvelle génération. Si 17 millions seront consacrés exclusivement aux projets d’investissements des 24 stations thermales de la région, 3 millions seront réservés aux actions collectives de soutien à l’innovation, à la formation et à la promotion du thermalisme.

Lire la suite

Ne parvenant pas à installer un médecin sur sa commune, un druide est recruté...

"À La Roche-Derrien, dans les Côtes-d’Armor, le canular de l’arrivée d’un druide pour contrer la pénurie médicale a fait autant de bruit qu’un lancer de menhirs dans un magasin de potion magique", écrivait Ouest France en mars 2016. Annonces dans la presse spécialisée, panneaux sur les routes, tracts... rien n'avait fonctionné pour installer un généraliste sur la commune. Alors, avec une agence de communication, un projet est imaginé : lancer une campagne avisant de la permanence d'un druide guérisseur tous les vendredis en mairie, pour créer le buzz médiatique. Le Courrier des maires revient en octobre 2016 sur ce canular pour en décrypter l'expérience.

Lire la suite

Une petite commune expérimente les téléconsultations de médecine générale

Depuis trois ans, la commune d'Oberbruck (Haut-Rhin, 420 habitants) n'a plus de médecin généraliste. Malgré des démarches engagées elle n'a pas réussi à trouver un remplaçant au précédent praticien. Il existe certes des praticiens dans une commune proche, mais ceux-ci ne peuvent plus faire face au flux de la patientèle, sans oublier les personnes sans véhicule ou à mobilité réduite qui ne peuvent pas se déplacer. Oberbruck a donc décidé de se lancer dans la télémédecine. La commune a investi 50 000 euros dans l'équipement d'un centre de consultation, en confiant la gestion du dispositif - qui a démarré en septembre 2016 - à une association. Un article de Localtis rapporte le fonctionnement de ces consultations à distance.

Lire la suite

Santé du thermalisme en France et moyens d'une cure de jouvence pour ce secteur

Le thermalisme répond à nombre d'enjeux actuels que ce soit le vieillissement de la population, la santé publique, l'aménagement du territoire ou encore le développement local, estiment deux députés dans un rapport sur le soutien public au thermalisme présenté le 9 juin 2016 à la Commission d'évaluation et de contrôle de l'Assemblée nationale. Si la France compte 89 stations thermales (110 établissements), la plupart des établissements sont en gestion privée et un quart sous gestion publique (régie, SEM ou SPL), avec des écarts de taille et de fréquentations très importants. A l'exception de Balaruc-les-Bains (Hérault), première station thermale en France avec 46 000 curistes, entièrement publique, les stations "municipales" sont généralement celles de moindre taille, de faible rentabilité et qui rencontrent le plus de difficulté. Un article de Localtis revient sur le succès de cette station publique et plus largement sur les moyens mis en avant dans le rapport des parlementaires pour relancer le thermalisme, notamment par les financements ciblant l'hôtellerie disponibles via la Caisse des Dépôts et Bpifrance.

Lire la suite