• Commerce - artisanat

Impact du e-commerce dans les territoires ruraux et les petites villes et leviers à disposition des collectivités

"Contrairement a une idée reçue, les espaces ruraux ou les petites et moyennes villes de territoires ruraux sont autant concernés par l'e-commerce que les espaces urbains, tant en ce qui concerne l'implantation des activités que les modes de consommation", découvre-t-on dans une étude réalisée par la DREAL Pays de la Loire. Celle-ci intègre les enjeux tant pour les habitants que les activités économiques et les leviers d'action des acteurs publics afin de faire de ces nouvelles technologies et formes de vente une opportunité pour les zones urbaines et rurales. Trois types de leviers sont identifiés et détaillés pour les collectivités : faire des territoires ruraux et des petites villes des territoires numériques ; faire du e-commerce un vecteur de développement économique ; adapter le territoire urbain et rural au e-commerce.

Lire la suite

Les chiffres de l'artisanat et des entreprises de proximité en Auvergne-Rhône-Alpes

L'Union des Entreprises de Proximité (U2P) et l'Institut supérieur des métiers (ISM) ont réalisé une étude sur la période 2009-2016 qui "donne une photographie de la réalité des entreprises de l'économie de proximité (artisans, commerce, hôtellerie-restauration et professions libérales) en Auvergne-Rhône-Alpes". Elle est constituée de deux parties : une synthèse sur la structuration de l'emploi et la formation professionnelle, des fiches par métier. Ce document "constitue une base de travail pour alimenter la réflexion pour : améliorer le marché de l'emploi, le système de formation et d'apprentissage, réunir l'offre et la demande (recrutement) sur un terrain d'entente..."

Lire la suite

"Le Fisac placé en soins palliatifs"

Instauré en 1989 pour soutenir le commerce et l'artisanat de proximité, le Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce (Fisac) est placé en "gestion extinctive" dans le projet de budget pour 2019. L'an prochain, il ne financera plus que les opérations en cours. Il permettait jusqu'ici de financer des actions de fonctionnement (recrutement d'animateurs de centre-ville, diagnostics, promotion commerciale…) ou d'investissement (halles et marchés, signalétique, aides directes aux entreprises...), en servant souvent de fonds d'amorçage. Souvent critiqué pour son manque de lisibilité et sa complexité, le Fisac a vu ses crédits fondre ces dernières années, passant de 82 millions € en 2017 à 15 millions € en 2018 (un dernier appel à projets a été lancé au printemps). Y aura-t-il un nouveau fonds, interroge Localtis ?

Lire la suite

Après 10 ans, l'épicerie associative d'un village est parvenue à l'équilibre

En 2007, en réaction à la fermeture d'un commerce de proximité, les habitants de Rablay-sur-Layon (789 habitants, Maine-et-Loire) ont réfléchi "à un lieu de rencontre où consommer différemment deviendrait possible", rapporte Maires de France. La création d'une association pour porter le projet a suivi. Et la mairie, associée au projet, a accepté de louer des bâtiments à titre gracieux. 13 000 € sont levés par souscription populaire, ce qui a permis d'ouvrir l'épicerie en 2008. Aujourd'hui, ce sont quatre salariés, un chiffre d'affaire qui s'établit à 500 000 € par an et un lieu qui est devenu "le véritable poumon du village".

Lire la suite

Une librairie transformée en Société coopérative d'intérêt collectif (SCIC)

Lassés de voir fermer les commerces de leur centre-ville, les habitants et la mairie de Lafrançaise (3 000 habitants, dans le Tarn-et-Garonne) se sont associés en SCIC pour sauver la librairie de cette commune. "Un format confortable, déclare le maire à propos de la coopérative, qui permet d’allier public et privé, et de moduler l’aide au maintien des commerces, sans entrer dans de la concurrence déloyale". L'initiative porte ses fruits, selon le quotidien Libération qui en fait un reportage.

Lire la suite