• Action sociale, insertion

De l'école à la retraite : où commence l’inégalité entre les femmes et les hommes ? Éclairage sur un processus

Un groupe projet régional sur l’égalité femmes/hommes s’est mis en place en 2016 à l’initiative de la DIRECCTE Auvergne-Rhône-Alpes. Afin de formuler des préconisations visant à résorber les écarts constatés, le groupe a sollicité le service étude, statistique, évaluation de la DIRECCTE pour construire un tableau de bord, ayant pour objet de mesurer l’égalité entre les hommes et les femmes sur le plan professionnel en région, puis il a élargi la recherche à la perspective plus générale de l’égalité tout court entre les femmes et les hommes. L'étude est à présent disponible, avec une double vocation : constituer un outil de pilotage des politiques publiques à destination des acteurs institutionnels qui agissent pour la réduction des inégalités, et proposer un support de sensibilisation pour un large public.

Lire la suite

Innovations sociales : quel nouveau rôle des acteurs publics pour accompagner le changement d’échelle des projets ?

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a lancé une série de travaux sur l’innovation territoriale en particulier sur le processus de changement d’échelle des innovations sociales. Une enquête a notamment réinterrogé les rôles de l’acteur public (collectivités...) non seulement dans son soutien financier à l’innovation, mais également dans sa capacité à favoriser la constitution d’écosystèmes territoriaux favorables à l’innovation sociale (coordination et chaînage des acteurs, articulation entre les différentes initiatives, appui à la diffusion de l’innovation...) et dans son habileté à reprendre, selon différentes modalités, des innovations qui ont fait la preuve de leur impact social positif. Un rapport en découle, signalant sur ce sujet des enjeux et des pistes concrètes de travail.

Lire la suite

Un outil multilingue pour valoriser les compétences des migrants

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés des Nations unies, la Commission européenne a lancé le 20 juin 2017 l'"outil européen de profilage des compétences des ressortissants de pays tiers" (c'est-à-dire les migrants originaires de pays tiers). Destiné à la fois à ces ressortissants mais également aux organisations qui les aident à s'intégrer, cet outil prend la forme d'un éditeur web hors et en ligne. Il vise à simplifier la présentation des compétences et des besoins correspondants et à en faciliter la compréhension. Il sera bientôt disponible dans toutes les langues officielles de l'Union européenne ainsi qu'en arabe, farsi, pachtou, sorani, somali et tigrinya.

Lire la suite

Basée à la Chapelle-aux-Pots (1600 habitants), un pôle d'insertion crée 145 emplois temps plein

La Maison de l'Économie Solidaire du Pays de Bray (Oise), Pôle Territorial de Coopération Économique depuis 2014, a pour objectif "de créer et développer de l’activité économique et de la rendre accessible aux publics prioritaires". Elle regroupe une association intermédiaire, une SARL espaces verts, un organisme de formation, une association de services à la personne, une association de gestion des déchets, une association d'éco-construction. Et offre quelque 300 emplois à des personnes sans qualification initiale. Le Centre ressource du développement durable (CERDD) raconte comment son président, par la création d'une succession de structures aux formes juridiques différentes (association, SARL... jusqu'à la SCIC actuelle) a su développer une offre d'insertion depuis 1989 en faisant un "développement local qu'on peut définir comme empirique" et en formalisant "un écosystème d'acteurs pertinent pour répondre au développement du territoire".

Lire la suite

Migrants et réfugiés : accueil, intégration et entrepreneuriat

Le magasine Bastamag propose un reportage à la Fabrique nomade, qui accompagne les artisans-migrants dans un projet visant à remobiliser les savoir-faire (poterie, travail du marbre, broderie...) mis de côté dans l’exil. L’association s’est donné un triple objectif : valoriser leurs compétences, changer le regard que la société d’accueil porte sur eux, et les aider à s’insérer professionnellement. De son côté, La 27ème région se fait l'écho de deux projets européens : "Place", laboratoire d'innovation mêlant migrants et société civile pour créer de nouveaux produits et services, mais aussi produire de nouveaux récits de parcours migratoire afin de faire émerger une vision positive. Et "Migrapreneurs", initié par l’association L’élan interculturel, qui vise aussi à mettre en place des dispositifs innovants d’accompagnement à la création d’entreprise à destination de jeunes migrants. Enfin, on pourra lire l'expérience de Briançon "pour un accueil des migrants réussi", relatée par Territoires conseils.

A noter : lors de la 3ème édition des journées de l’ingénierie territoriale, organisée par Cap Rural, Aradel, le Ciedel et le CR•DSU (24 novembre 2016), intitulée "Intelligence collective et territoires : expérimentons !", les participants avaient choisi leurs thèmes de travail et deux d'entre eux portaient sur l'accueil et l'intégration de réfugiés/migrants.

Lire la suite