• Échanger et co-construire
  • Agriruralité

Résultats du focus group européen sur les nouveaux arrivants en agriculture

Dans le cadre du Partenariat européen pour l'innovation agricole et la durabilité (PEI-AGRI), un groupe d’une vingtaine d’experts (chercheurs, agriculteurs, membres de structures) de l’Union Européenne a mené une réflexion sur le thème des nouveaux arrivants en agriculture. Compte tenu de son expérience sur l’agriruralité et de l’enjeu que constitue l’installation des nouveaux arrivants pour les territoires ruraux, Cap Rural a participé à ces travaux.

Ce focus group s'est réuni deux fois, a recensé les freins à l’installation auxquels se heurtent les nouveaux arrivants et a proposé des leviers d’action. Il a identifié huit sujets-clefs qui sont devenus les thèmes d'articles de synthèse :

  • Accès au foncier, aux capitaux et aux débouchés
  • La question du genre chez les nouveaux arrivants
  • Voix (visibilité, reconnaissance) des nouveaux arrivants
  • Interactions urbain-rural
  • Systèmes de conseil et d'aide pour les nouveaux arrivants
  • Rôle des collectivités locales
  • Valeur ajoutée des nouveaux arrivants
  • Définitions des nouveaux arrivants

Certains de ces articles, ainsi qu'une synthèse du rapport final, ont été traduits en français par Cap Rural et sont disponibles ci-dessous.

Lire la suite

L'Espace Test Agricole : un outil multipartenarial pour favoriser l'installation

De juillet 2014 à décembre 2015, Cap Rural a animé en relation étroite avec la Région, et dans le cadre d’un "chantier émergent", un groupe de travail sur les Espaces Tests Agricoles (ETA). La multitude de ces projets partenariaux impliquant des acteurs associatifs et professionnels et soutenus par les collectivités a conduit Cap Rural à se saisir de cette thématique et à poursuivre cet élan sous de nouvelles modalités à partir de septembre 2016.

Lire la suite

Nouveaux arrivants en agriculture : un groupe européen fait avancer le sujet

Dans le cadre du Partenariat Européen pour l'Innovation agricole (PEI-AGRI), l'Europe a mis en place des groupes de réflexion thématiques ("focus group") qui disposent d'un an pour produire un état de l'art de leur sujet ainsi que des recommandations pour la recherche, mais aussi pour les "groupes opérationnels" à venir. Au regard de ses 15 ans d'expérience sur la construction d'offres d'activités (COA), l'agriruralité..., Cap Rural a été retenu pour participer à cet échange européen et prend part depuis mai 2015 à un focus group européen sur le thème des nouveaux arrivants en agriculture. Retrouvez ici les productions issues de ce travail collectif.

Lire la suite

Deux nouveaux outils pour comprendre et/ou accompagner l'accueil social à la ferme

L'accueil social et thérapeutique est très présent en Rhône-Alpes et s'est développé partout en France. Il pose des questions nouvelles aux accompagnateurs d'entreprises agricoles et rurales, aux agents de développement et aux élus locaux : décloisonnement des institutions (social / agriculture / formation), compétences des porteurs de projet, besoins des populations urbaines et rurales, viabilité économique de l'activité d'accueil, diversification du tissu des entreprises rurales, organisation du travail sur la ferme...

Lire la suite

Reconquérir le foncier par l'agriruralité

"La question du foncier agricole déborde aujourd'hui le seul secteur agricole pour s'inscrire dans des problématiques rurales et urbaines, situant la ressource que constitue le sol agricole à la confluence de politiques agricoles, environnementales et d'aménagement." Ainsi était posée la problématique du colloque organisé par la Société Française d'Economie Rurale les 11 et 12 juin 2014, "Le Foncier Agricole - Usages, tensions et régulations". Cet évènement a été l'occasion d'une rencontre et d'un travail conjoint entre un chercheur et une praticienne autour de l'idée que l'agriruralité est une manière de reconquérir l'espace agricole menacé par l'urbanisation, l'enfrichement, le morcellement ou le dépérissement de certaines filières de production agricole.

Lire la suite

Utiliser la finance participative pour une entreprise agrirurale

Pourquoi s'intéresser à la finance participative pour les entreprises agrirurales ?

Parce que le crowdfunding, ou finance participative :

  • Mobilise pour un projet de l'argent provenant de nombreuses personnes privées, sous forme de don (avec ou sans contrepartie), de prêt (solidaires ou rémunérés), ou de participation au capital d'une société.
  • Est un mode de financement ponctuel, rapide (préparation + 3 mois de collecte), qui permet pour des projets agriruraux de récolter de petits montants (quelques milliers d'euros).
  • Est une source de financement adaptée aux agriruraux : basée sur le sens du projet pour les contributeurs, qui recherchent un rapport émotionnel fort et valorisent le lien au territoire et l'éthique du porteur de projet.
  • Est en cours de développement : l'Etat l'encourage, ou les collectivités l'utilisent.

Avant d'orienter un porteur de projet vers le crowdfunding

Il faut garder à l'esprit plusieurs points :

  • Pour que cela fonctionne, le porteur doit :
  • avoir un projet original et le présenter de manière créative
  • utiliser internet de manière intensive
  • avoir des réseaux personnels de soutien
  • Le crowdfunding peut être mobilisé AVEC intermédiaire (plateforme) ou SANS intermédiaire.
  • Son utilisation a des conséquences juridiques et fiscales à intégrer dès le départ.

 

Dossier crowdfunding & entreprises agrirurales

Sommaire interactif :

Ressources généralistes sur le crowdfunding

Ces agriculteurs qui accueillent des personnes en difficulté

En Rhône-Alpes, il existe environ 300 initiatives d'agriculture sociale et thérapeutique, et plusieurs de nos réseaux associatifs régionaux sont en pointe sur l'accompagnement de ces projets. Zoom sur une forme d'innovation sociale qui se structure progressivement.

Lire la suite

Comment accompagner des projets d'activités atypiques ?

Certains territoires ruraux sont confrontés à "une double problématique" : l'accueil de nouveaux actifs, et la faiblesse du nombre d'emplois. Il s'agit alors de soutenir la création d'activités, et bien souvent la combinaison de plusieurs situations professionnelles. En Languedoc-Roussillon, une expérience originale d'accompagnement a relevé le défi.

Lire la suite

Statuts : faites appel (gratuitement) à un expert !

Vous avez l'habitude de conseiller les créateurs d'entreprises agrirurales ou les agriculteurs qui se diversifient, vous connaissez les étapes du raisonnement pour déterminer le meilleur statut juridique, fiscal et social pour un projet... Mais vous venez de tomber sur un cas plus complexe que les autres ?

Lire la suite