• Villes et campagnes

Des actions pour l’avenir des territoires périurbains

C’est ce qu’a annoncé la ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité le 12 novembre 2015, à l’occasion de la rencontre-débat "Vivre et habiter le périurbain, aujourd’hui et demain" organisée par le ministère avec l’appui du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET). Après les banlieues, avec le NPNRU, le monde rural avec le comité interministériel à la ruralité, c’est au tour du périurbain d’être mis sur le devant de la scène, celui-ci pouvant d’ailleurs recouper les deux premières thématiques. Parmi la série de mesures annoncées : la création d’un "lab du périurbain", plateforme pour recenser, valoriser et diffuser les projets innovants et initiatives remarquables dans ces territoires ; l’organisation d’ateliers territoriaux de l’ingénierie périurbaine dès 2016 afin de faire émerger des projets en mutualisant les initiatives et les savoir-faire des différents acteurs ; l’élaboration de conventions cadres sur le développement et l’innovation avec les principaux acteurs territoriaux ; le lancement d’une mission sur la revitalisation des petits commerces en centres-villes et en centres-bourgs. A noter : si vous souhaitez contribuer aux travaux d’exploration et de réflexion sur les territoires périurbains et leurs habitants que conduisent le ministère et le CGET, un formulaire est en ligne !

Lire la suite

Penser le rural hors des deux représentations métropoles/France périphérique et comme composante de système territoriaux

Le discours de la fracture est à la mode, posant deux France : celle des grandes métropoles où se crée la richesse et l'autre, dite périphérique, où seraient relégués les trois-quarts de la population laborieuse. Où sont réellement les injustices territoriales et les "nouveaux déserts français"? Quels sont les critères pertinents pour les repérer ? Quelles politiques publiques sont-elles efficaces et pour quels objectifs ? Animée par ces questions, la Mission Agrobiosciences a sollicité Daniel Béhar dans le cadre des 20èmes Controverses européennes de Marciac. A travers les propos de ce géographe se dessine une fractalisation de l'espace où gagnants et perdants sont partout, dans les capitales comme dans le rural, avec une différenciation de plus en plus forte des situations territoriales (opposée à l'hypercatégorisation des territoires), soit une lecture plus fine qui appelle d'autre indicateurs (la notion de bassin de vie serait obsolète). Il faut également en finir avec un certain développement local, plaide-t-il, car "celui-ci a en effet tendance à dériver très vite vers une logique endogène, où l'on ne pense plus le développement que sur la base des ressources locales. Tout au contraire, l'enjeu actuel consiste à se demander comment, à partir d'un territoire et de ses ressources locales, prendre place dans des systèmes qui les dépassent. A partir d'un lieu donné, comment penser et organiser des politiques de flux."

Lire la suite

Villes moyennes et monde rural

Géoconfluences, un site Internet animé par la Direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco) et par l'École Normale Supérieure de Lyon (ENS de Lyon), propose parmi ses ressources universitaires un dossier intitulé "L'avenir des villes moyennes françaises en question". On y trouve notamment un ensemble de sept articles de la revue Métropolitiques sur ces espaces urbains "qui jouent encore un rôle structurant pour le territoire français et notamment pour l'espace rural. (...). Leur rôle de centralité administrative et de gisement de ressources pour l'espace rural a durablement structuré le territoire français. Depuis une vingtaine d'années, le double mouvement de mondialisation–métropolisation a remis en cause leur modèle et leur échelle de polarisation, tout en fragilisant leur base résidentielle et productive. Toutefois, les capacités d'adaptation des villes moyennes aux mutations en cours ne sont pas négligeables. Le développement de la sphère présentielle notamment à travers le tourisme, mais aussi la résistance de l'économie de proximité et la relative pérennité de leur fonction d'encadrement, contribuent à une certaine résilience de ces villes face à la crise."

Lire la suite

Pourquoi une brasserie éphémère aux portes de Genève ?

L'installation "Champ de bière", ouverte de juin à octobre 2014, sera constituée d'une houblonnière imbriquée dans une parcelle d'orge contenant en son centre une micro-brasserie qui servira de la bière locale cet été. L'ensemble s'inscrit dans le projet plus large "Genève, villes et champs" dont le but est de repenser la relation ville-campagne en sensibilisant à l'importance d'une relation complémentaire entre la ville et la campagne et en encourageant à consommer des produits régionaux.

Lire la suite

Reportages photographiques sur la diagonale du vide et de l'exode rural

Dans le cadre de la série les Oubliés de nos campagnes, commandée en 2013 par le Secours catholique à l'agence photographique Myop, deux reportages à regarder en ligne sur le site de Mediapart : la "diagonale du vide et de l'exode rural" des Ardennes aux Pyrénées et le parcours d'un couple espagnol touché par la crise venu pour la saison des récoltes en France.

Lire la suite