• Circuits courts

Produits locaux fermiers + vente à distance par internet + livraison en taxi = "Taxi fermier"

A l'heure où se développent de grandes plateformes de vente en ligne et de livraison de produits locaux sur des points collectifs, Taxi Fermier propose depuis décembre 2016 la livraison à domicile de produits fermiers commandés - la veille pour le lendemain - sur son site Internet. Ces produits (viande, fruits, légumes, fromages, beurres, crèmes et yaourts) sont issus de cinq producteurs à proximité de Fontaine-sous-Préaux (Seine-Maritime). La proposition nouvelle pour le client : profiter de l’annonce d’une livraison dans sa zone pour faire grimper à 100 € le panier global livré dans celle-ci afin de bénéficier de la livraison gratuite. A noter que l'entrepreneuse, animatrice sociale de métier, a choisi la livraison à domicile notamment pour livrer des personnes handicapées.

Lire la suite

Un réseau d'approvisionnement local pour la cantine scolaire

Une cantine qui désespère les enfants de maternelle et primaire, une cantinière malheureuse à son poste qui assemble des repas préparés à l'extérieur... Puis une élue convaincue par un projet en circuit court, qui fait évoluer l'employée municipale vers un poste choisi et recrute un diplômé d'une école hôtelière en contrat aidé qui souhaite concevoir lui-même les menus. Maires de France consacre un article à l'expérience de Saint-Pierre-de-Lages (Haute-Garonne), qui a su mettre en place une cuisine en circuit court.

Lire la suite

Un guide pour encourager l'approvisionnement local

Ce guide de 16 pages a pour objectif d'accompagner les élus porteurs d'un projet d'approvisionnement local ainsi que leurs équipes techniques. Il présente d'une part les principaux éléments d’une charte de valorisation des patrimoines culinaires et agricoles, qui invite les collectivités à l’engagement, pour une période allant de un à trois ans, sur une quinzaine de propositions adaptables localement en fonction des priorités des élus et des spécificités du territoire (aide au développement des filières locales et sensibilisation des publics). Dans un environnement juridique parfois contraint en raison des réglementations nationale et européenne, il met d'autre part en avant les leviers opérationnels pour concilier l’interdiction du favoritisme local avec l’objectif de valoriser des produits et savoir-faire locaux de qualité, de faciliter l’accès des fournisseurs de proximité aux marchés publics et, plus généralement, de prendre en compte des exigences de développement durable.

Lire la suite

Trois nouvelles analyses pour mieux comprendre les circuits courts (alimentation et énergie) et saisir leurs enjeux

L'envie de consommer autrement inspire de nombreuses initiatives mais pose aussi question. Solidarité des Alternatives Wallonnes Bruxelloises (SAW-B), fédération représentant l'ESS, propose trois analyses : GASAP, GAC, La ruche qui dit oui : du pareil au même ? Consommer local : du panier bio au supermarché alternatif ? Les coopératives énergétiques citoyennes : réponses locales à un problème global ? Au-delà de certaines spécificités belges, ces analyses sont intéressantes, notamment en termes de décryptage de différents modèles présentés, et sur certains aspects tels que le bénévolat dans les activités économiques marchandes ou les rapports entre collectifs, élus et population.

Lire la suite

Les circuits courts au service du développement territorial intégré

Dans un article de Métropolitiques, les auteurs du rapport "Politiques de développement territorial intégré : les circuits courts", paru en 2013, reviennent sur les "circuits courts" entendus comme recouvrant des objets variés (agriculture, recyclage, énergie, éco-industries, transports, innovation, circuits financiers…) avec le point commun d’un fonctionnement en boucle locale dans le cadre d’une proximité territoriale. L'étude s'arrête entre autres sur la mise en place de circuits courts visant à de meilleures synergies ou à une plus grande intégration des ressources (acteurs, ressources physiques, compétences) d'un territoire. Elle montre que "les démarches en circuits courts invitent à prendre en compte la complexité, au lieu de l'esquiver en se cantonnant à des approches sectorielles".

Lire la suite