• Services

Kit pratique pour la conception de projets en bibliothèque centrés sur les usagers

Les défis qu’affrontent les bibliothécaires aujourd’hui sont à la fois nombreux, complexes et variés (moyens limités ou budgets en baisse à un moment crucial où les pratiques culturelles et le paysage de l’information se métamorphosent). Raison pour laquelle ils ont besoin de nouveaux outils et de nouvelles méthodes, tels que le design thinking. L’objectif de ce kit, présentant une nouvelle façon de travailler qui implique davantage les usagers pour mieux répondre à leurs besoins, décrit les trois étapes à suivre pour faire évoluer l’offre de sa bibliothèque : l’inspiration, qui consiste à comprendre les besoins des usagers en les observant, en dialoguant avec eux et en se renseignant sur ce qui se fait ailleurs ; l’idéation, qui consiste à reformuler ses constats, à élaborer un concept et à lui donner une forme concrète en réalisant un prototype rapide ; l’itération, qui consiste à tester son prototype avec ses usagers afin que les expérimentations successives soient de plus en plus proches du résultat final à atteindre. Les documents expliquent également comment démarrer un projet en définissant une problématique, comment former une équipe et comment changer d’échelle une fois l'objectif atteint.

Lire la suite

Ouverture d'une conciergerie privée dans une petite commune

Pour pallier le départ de La Poste en 2015, la commune de Champdieu (42) a aidé la Concierge rit !, une société de services, à s'installer en février 2016. Directement emprunté au concept de conciergerie d'hôtel et d'entreprise, il regroupe en un seul lieu un espace dédié à la restauration rapide et salon de thé, un autre à la vente de produits d'épicerie de première nécessité (produits locaux), et un dernier qui met l'accent sur les services, dont ceux de La Poste (mais il est aussi possible de déposer des chaussures à réparer ou du linge à repasser, de demander une mise en relation avec un artisan ou un prestataire...). La commune n'ayant pas les moyens d'assurer la transformation du bureau de poste en agence postale communale, elle a opté pour soutenir cette initiative privée en prenant à sa charge la rénovation du lieu qu'elle a loué à l'entreprise. Cette première enseigne de la société devrait être dupliquée prochainement dans plusieurs autres communes environnantes.

Lire la suite

Lancement du portail des Maisons de services au public (MSP)

Le portail des Maisons de services au public a ouvert le 12 avril 2016. Cet outil internet conçu par la Caisse des Dépôts (chargée de l'animation du dispositif) s'adresse aussi bien au public qu'aux agents d'accueil, aux prestataires ou aux porteurs de projets, notamment les collectivités. Pour mémoire : si l'on compte aujourd'hui un peu moins de 500 MSP, l'objectif du gouvernement est d'atteindre un millier d'ici fin 2016. Avec ce nouvel outil internet, il est désormais possible de visualiser la maison la plus proche de chez soi, avec toutes les coordonnées correspondantes, les horaires d'ouverture, etc. Pour les acteurs locaux, c'est un moyen de mieux cerner le dispositif, de se renseigner sur les modalités de création d'une MSP, de financement, et de se tenir au courant de l'actualité. Comportant un extranet professionnel, l'outil permet aux agents d'accueil d'entrer en contact les uns avec les autres, d'échanger sur leur métier, d'accéder à un agenda comprenant toutes les formations dispensées à leur intention par la Caisse des Dépôts.

Lire la suite

Services à la population : un syndicat mixte réalise un Schéma Opérationnel des Services

Concentration des services publics en zone urbaine, libéralisation des services et évolution de la stratégie des grands opérateurs (La Poste, EDF, SNCF…), transformation des attentes des usagers, dématérialisation et avènement des outils numériques... Ces évolutions incitent les collectivités locales à s’interroger sur leur rôle dans la construction et l’organisation d’une offre locale de services adaptée aux besoins et aux pratiques de leurs habitants. La vallée de la Maurienne, un territoire étalé sur 120 kilomètres, réparti entre 300 et 3200 mètres d’altitude, a des besoins différenciés en termes de services à la population. Le Syndicat du Pays de Maurienne, regroupant sept EPCI, a choisi de réfléchir l’offre de services par rapport à un enjeu de cohésion et d’équité territoriales, car la géographie de la Maurienne impose un maillage répondant à une exigence de proximité, et à un enjeu d’attractivité, car la présence des services conditionne le potentiel de développement du territoire. Ce Syndicat a réalisé ainsi un Schéma Opérationnel des Services (SOS).

Lire la suite

Les montagnes d’Auvergne-Rhône-Alpes éloignées des services courants

La région Auvergne-Rhône-Alpes se distingue de ses homologues par une grande diversité des temps d’accès de la population à un panier de services et équipements de "vie courante". Très urbanisée, elle est aussi un ensemble régional où les espaces peu ou très peu denses sont très présents. Or, c’est au sein même de ces territoires de faible densité, notamment ceux de montagne, que les habitants sont les plus éloignés des services. Près de 13 % des habitants ont un temps d’accès en voiture à un panier de services de la vie courante supérieur à sept minutes, un temps de trajet 3,5 fois plus élevé que celui des 10 % les plus proches. C’est l’écart le plus important au sein des nouvelles régions après ceux de la Corse et de la Bourgogne-Franche-Comté. Cet isolement des populations est prononcé dans les montagnes auvergnates, ardéchoises et drômoises. Pour les jeunes adultes, un certain nombre de services liés à l’emploi, à la formation, à la mobilité, au sport et aux loisirs ont été choisis afin de constituer un panier spécifique. En Auvergne-Rhône-Alpes, près de 83 400 jeunes âgés de 19 à 29 ans, soit 8 % de cette population, habitent une commune dans laquelle le temps d’accès à ces services spécifiques est supérieur à 17 minutes.

Lire la suite