• Services

L’État choisit ses capitales régionales et redéploye ses services dans les territoires

Après la réforme territoriale adoptée le 16 juillet 2015, le gouvernement a annoncé ses choix d’organisation de son administration dans les territoires. En Auvergne-Rhône-Alpes, Lyon sera la capitale régionale, il y aura qu’un poste de préfet de région, un seul recteur de région académique (celui de Lyon), un seul directeur général d’agence régionale de santé (siège à Lyon) et un seul directeur régional pour chaque réseau ministériel. Le siège de la DRAAF sera quant à lui à Clermont-Ferrand (d’autres services de l’État adapteront leurs implantations régionales : Pôle Emploi, ADEME, ASP…). Dans les nouvelles régions, sous l’autorité des préfets de région et de département, "les directions départementales sont la porte d’entrée de l’État au niveau local et doivent être renforcées dans tous les secteurs". Les politiques de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, qualifiées de "missions de proximité", verront leurs effectifs renforcés dans les trois ans à venir. L’action culturelle, elle aussi mission de proximité, sera animée par un conseiller dédié dans les 40 départements les plus peuplés. Il assurera l’interface de proximité avec les collectivités territoriales, les institutions et les acteurs culturels locaux. Le gouvernement assure que ces mouvements, qui s’étendront sur 3 ans, occasionneront des mobilités géographiques d’environ 1000 agents.

Lire la suite

Bilan de 15 années de visio-relais de service public sur un territoire

Dans le département de la Manche (50), plutôt que d’inciter les organismes à multiplier les lieux de permanences, le conseil général a opté dès 1998 pour la création d’un réseau de bornes de visio-accueil. Et depuis 2000, les habitants peuvent se connecter avec les agents de différents services publics en visio-conférence : les bornes sont dotées d’un écran tactile, d’une caméra, d’un scanner et d’une imprimante. Ces bornes permettent ainsi de dialoguer de visu avec un agent d’un organisme partenaire et d’échanger des documents. Bilan d’un dispositif qui a fait ses preuves (21 visio-relais et 3000 appels par an) dans un article de Mairie-conseils proposant également contacts et présentation du projet.

Lire la suite

Étude : Les budgets des petites villes sous pression

En partenariat avec l'Association des Petites Villes de France, la Direction des Études de la Banque Postale Collectivités Locales publie pour la première fois l'étude "Regard financier sur les petites villes". Elle dresse un panorama de la situation financière des communes de 3 000 à 20 000 habitants, dans lesquelles vit près d'un habitant sur trois (et plus de 40% de la population en Isère et en Haute-Savoie). L'étude établit la santé financière des petites villes mesurée, entre autres, par la dépense moyenne (de 1 441 euros/hab.), l'épargne brute (de 219 euros/hab.), les dépenses d'investissement (de 356 euros/hab.) ou l'encours des dettes (autour de 900 euros/hab.). Si la santé financière de ces collectivité est globalement bonne, elle pourrait se détériorer au cours des prochaines années compte tenu des tensions attendues en matière de ressources de fonctionnement. La baisse constante de la dotation globale de fonctionnement pourrait accentuer les disparités constatées entre ces villes. La banque postale a déjà identifié 355 petites villes (sur 3094) dont la capacité de désendettement dépasse d'ores et déjà dix ans.

Lire la suite

Métier : Agent de relais de services publics

Le nombre des agents de relais de services publics (RSP) augmente comme celui des structures dédiées. Ils sont 700 à ce jour (essentiellement des femmes) et plus encore prochainement puisque le gouvernement souhaite créer 1000 RSP d'ici 2017. Le métier requiert sens de l'accueil et polyvalence. A l'usager, l'agent apporte des renseignements (en matière d'emploi, de formation, d'assurance maladie, d'allocations familiales...), l'aide à remplir un dossier, à consulter internet... Il satisfait directement, estime-t-on, 80% des demandes. Dans le cas contraire, il fait le lien avec un organisme ou entre plusieurs référents. Dans certains relais, les agents réalisent également des diagnostics, des projets... Présentation de ce métier et de ceux qui le font.

Lire la suite

Monter et faire vivre une maison de services au public

La maison de services au public consiste à regrouper en un même lieu l'offre d'opérateurs différents. Elle peut être l'occasion pour les acteurs locaux de renforcer les services de proximité, voire d'en créer de nouveaux. Dans un contexte de forte évolution du paysage des services au public, elle constitue l'une des nouvelles formes d'organisation locale visant à favoriser l'accès à des services de qualité tout en en restreignant le coût. Les collectivités et leurs groupements se positionnent souvent en chef de file pour monter, porter et animer ces maisons de services. Etd publie un ouvrage qui vise à fournir aux collectivités des éléments de méthode et des conseils pratiques pour le montage d'un projet adapté à leur situation territoriale, à leurs contraintes et à leurs ambitions.

Lire la suite