• Développement local

Inspirée des logiques de projets issus du design : la démarche "Village du futur" dans la Nièvre

Le 31 décembre 2017, le pays Nivernais Morvan a sélectionné 14 villages et petites villes volontaires pour mettre en œuvre ce dispositif. Il s'agit de se projeter à dix ans afin de se fixer des objectifs, puis de déterminer les étapes pour les atteindre. Cette démarche, accompagnée par 11 agents de développement, doit permettre de mobiliser les habitants et de réunir les acteurs du territoire afin d'élaborer un "plan-guide", c'est-à-dire un mode d'emploi pour un projet partagé. Des initiatives multiples ont été lancées : création de logements intergénérationnels, espace culturel dédié aux 18-30 ans, espace d'exposition et d'apprentissage, espace de vente... Inspirée des logiques de projets issus du design, l'idée est de tester des équipements avant d'avoir résolu tous les problèmes. Le test permet, entre autres, de rendre visible le projet et de juger de sa pertinence.

Lire la suite

Les espaces ruraux et l'avenir de la civilisation

A travers les ères "sauvage", paysanne, industrielle et enfin numérique, la géographe Valérie Jousseaume analyse les trajectoires des campagnes afin d'enrichir un récit prospectif sur l'avenir de la civilisation. Aujourd'hui, le télétravail, l'éventuelle mise en œuvre d'un revenu universel, les pratiques agricoles durables participent à la renaissance rurale. Et dans le récit de la transition en cours (faire le bilan critique de la modernité et revisiter les aspects positifs de l'héritage de l'ère paysanne), écrit l'universitaire pour un dossier de Population & Avenir, les campagnes peuvent apparaître comme une alternative et pourraient proposer un équilibre écologique, géographique, sociologique et éthique contrebalançant les échecs de l'ère industrielle qui s'exprimait notamment par l'urbanisation et la métropolisation. Dans une nouvelle ère numérique, il s'agirait donc de refonder notre contrat avec la nature en renforçant l'harmonisation entre vie économique et vie sociale.

Lire la suite

Territoires résilients : six leviers d'actions pour bâtir votre stratégie

Urbanisation, globalisation, raréfaction des ressources, changement climatique, extinction de la biodiversité, pollution… L'anticipation de ces phénomènes est délicate ; et la pression sociale et médiatique est forte. "Néanmoins, écrit le Cerema, l'ensemble de ces phénomènes ne doit pas être perçu comme une fatalité ou une question anxiogène. Pour y faire face, il est possible de mettre en place des stratégies de résilience. En favorisant une approche intégrée et fédératrice des risques, ces stratégies constituent même « un terreau fertile » de solutions et d'opportunités permettant de prendre des trajectoires désirables." Dans une courte publication, destinée aux collectivités et acteurs publics, mais aussi aux entreprises, associations, citoyens…, le Cerema précise les différents leviers à mettre en œuvre pour favoriser les dynamiques de résilience à l'échelle d'un territoire.

Lire la suite

Le paysage associatif français en 2018

L'ouvrage "Le paysage associatif français - Mesures et évolutions" sortira en 2019, mais la co-auteur et chercheuse Viviane Tchernonog (CNRS Université Paris 1) en livre certaines données. A savoir : une augmentation annuelle du nombre d'associations due à l'augmentation du nombre de petites associations de bénévoles ("les associations employeuses ont désormais tendance à baisser légèrement, signe d'un mouvement de concentration qui s'opère") ; pour la première fois dans son histoire, le secteur associatif a vu son budget stagner dans la période récente ; autre rupture dans l'histoire des associations avec des financements publics en léger recul (baisse des subventions et hausses des commandes publiques) ; et dès lors une croissance annuelle moyenne assez rapide de la privatisation des ressources.

Lire la suite

Faciliter l’émergence et le développement des projets locaux de transition par l’innovation sociale et les dynamiques collectives

Ce sujet était exploré du 6 au 9 juin 2018 à Nantes, en résonance avec le programme partenarial Transition Énergétique & Sociétale (TES), qui "fait l’hypothèse de l’importance de faire émerger des projets locaux portés par des collectifs d’entreprises, d’agriculteurs, d’habitants, en articulation avec des politiques publiques locales engagées". Deux thèmes principaux ont été abordés lors de ces journées : comment se caractérisent les innovations sociales et les dynamiques collectives au sein des projets locaux ? Et quel est le rôle de la collectivité et de l’État pour favoriser l’émergence de ces innovations sociales et faire qu’elles se multiplient ? A partir de sept ateliers menés en parallèle, 11 propositions ont émergé, dont quatre faisant le plus consensus et deux propositions le plus dissensus. Toutes dressent des pistes intéressantes pour les territoires.

Lire la suite