• Développement local

Monnaies locales : l'emblématique Totnes Pound s'arrête en 2019

C'est à Totnes (8 000 habitants, Angleterre) qu'est né en 2006 le mouvement international des villes en transition, initié par Rob Hopkins. "Après douze années de circulation, écrit le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES), la monnaie locale iconique de Totnes s'arrête au 30 juin 2019". Le RTES traduit les propos tenus par Rob Hopkins, qui tire le bilan de cette expérience (relocalisation de l'économie, redynamisation des commerces en centre-ville, mise en valeur du patrimoine et de l'histoire de la ville et de ses habitants...), évoque les raisons ayant mené à l'arrêt du Totnes Pound et donne des conseils aux groupes souhaitant développer une monnaie locale sur leur territoire.

Lire la suite

Mutualiser l'innovation publique à l'échelle territoriale : le prochain grand défi ?

De nombreuses administrations ont développé et structuré ces dernières années leur fonction innovation (lab, mission transversale, programme d'actions...). Sur certains territoires, on dénombre désormais des dizaines d'acteurs de l'innovation publique (collectivités territoriales, services déconcentrés, opérateurs publics locaux…), qui commencent parfois à s'organiser en réseaux plus ou moins formels. "Comment accentuer cette dynamique pour éviter que chacun “innove dans son couloir”, interroge la 27e Région ? Comment favoriser le partage d'expériences, l'entraide, la formation pair à pair et le co-développement ? Au delà, comment dépasser les clivages institutionnels et politiques pour mutualiser les efforts, les énergies et (soyons fous !) les moyens ?"

Lire la suite

Mutations et perspectives des "petites centralités" françaises

Le CGET publie un état de la recherche française sur les petites centralités et fait le point sur les politiques publiques qui leur sont dédiées. Il s'agit aussi de questionner (de définir ?) l'objet "petites centralités", remis en question par de nouvelles polarités issues de l'hypermobilité, de la déconnexion entre lieux de vie et de travail, de l'évolution des modes de vie et de consommation... "L'un des changements les plus importants réside dans le fait que les petites centralités ne désignent plus seulement les petites villes centres du milieu rural mais également celles du périurbain", un autre est que "leurs profils se sont de plus en plus diversifiés". Faut-il à présent penser dispersion/articulation, poly-centralité... ? La note "appelle l'invention de nouveaux modèles (...) ainsi que des politiques différenciées afin de répondre à la diversité des situations et des enjeux".

Lire la suite

Pour un nouveau récit territorial (sortir du tout métropolitain)

Si on considère que les métropoles sont les lieux essentiels de création de richesses et d'emplois - compte tenu de leur attractivité vis-à-vis des "talents" de demain et de leur capacité d'innovation -, qu'il faut donc les soutenir en priorité et dédommager les territoires perdants, alors "je souhaiterais partager dans les lignes qui suivent quelques éléments de réflexion que m'inspire ce récit métropolitain". Lors une conférence donnée fin 2018 dans le cadre du programme La recherche pour et avec les petites villes (Plateforme d'observation des projets et stratégies urbaines -POPSU), l'économiste Olivier Bouba-Olga entend montrer comment ce récit métropolitain "ne résiste pas à l'épreuve des faits et que la capacité de création de richesses, d'innovation et d'insertion dans l'économie mondiale n'est pas l'apanage des seules métropoles".

Lire la suite

Exploration Mille Lieux : comprendre finement les impacts des tiers-lieux sur les territoires

Telle était l'ambition d'un travail effectué par Le Lab Ouishare & Chronos, qui publie son étude à destination des "élus, techniciens des collectivités territoriales et acteurs économiques locaux qui souhaitent faire évoluer leur posture et leurs pratiques afin de comprendre comment valoriser et intégrer les tiers-lieux dans une stratégie de revitalisation des territoires." Quatre champs ont été passés au crible lors de cette exploration : la transformation des territoires, l'évolution du rapport au travail, la création de communs et la transition écologique. L'exploration propose deux clés d'entrée : une approche par terrains avec huit monographies urbaines (dont Guéret) qui dressent un tableau complet des lieux (fiche technique, cartographie et frise chronologique) pour mieux les recontextualiser sur leur territoire ; une approche par impacts avec huit externalités positives ou limites qui permettent de mieux comprendre ce que ces lieux créent sur leur territoire.

Lire la suite