• Développement local

Des leviers pour innover dans les territoires de faible densité

90% des intercommunalités peuvent être considérées comme des "territoires de faible densité" au regard de l’innovation (en termes d'emplois en conception et en recherche). Pour autant, ces territoires peuvent constituer des "laboratoires" d’innovation. Dix leviers favorisant l’innovation dans ces territoires ont été identifiés dans une étude commandée par le CGET. De natures différentes, leur mise en œuvre est variable d’un territoire à l’autre. S’ils ne constituent pas "la recette" à appliquer à tous ces territoires, ils ont cependant été systématiquement cités par l’ensemble des acteurs interrogés comme des facteurs déterminants pour le succès de leur stratégie d’innovation. Ces dix leviers propices à l’innovation dans les territoires de faible densité sont à examiner pour questionner les potentiels de son territoire de travail. Pour vous donner envie : le levier n°4 stipule que "l’accès à des compétences en ingénierie - à la fois technique, financière ou de gestion de projet - est indispensable pour accompagner les porteurs dans le développement de leur projet" ! Le document présente également une typologie des territoires innovants illustrée par trois expériences.

Lire la suite

Gouvernance et engagements associatifs : enjeux et leviers pour agir

Comment mobiliser de nouveaux administrateurs/trices, rajeunir et féminiser son conseil d’administration ? Qui associer à la prise de décision, et comment garantir un fonctionnement réellement démocratique ? C’est pour appuyer les réseaux associatifs qui souhaitent travailler sur ces questions que la Fonda, la Région Rhône-Alpes et Le Mouvement associatif Rhône-Alpes proposent le document Gouvernance et enjeux associatifs : enjeux et leviers pour agir. Ce document présente des pistes de réflexions, des exemples et des outils pour questionner sa gouvernance et travailler à son évolution.

Lire la suite

Associations et logiques d’investissement social : que faut-il en comprendre ?

Investissements à impact social (IIS), Banque publique d’investissement (BPI), Programme investissements d’avenir (PIA), prêts participatifs et titres associatifs, finance solidaire… Que signifie le développement de ces nouveaux modes de financement de l’intérêt général fondés sur une logique d’investissement ? Quels opportunités et risques pour les associations ? Quelles transformations pour leurs modèles socio-économiques ? Quelles conséquences en termes de mesure d'impact social ? Afin de répondre à ces questions, la Commission Économie du Mouvement associatif a organisé un débat le 16 avril 2015 à l’Institut de la décentralisation à Paris. Toutes les vidéos des interventions sont à présent disponibles en ligne.

Lire la suite

Évolution du bénévolat

La Synthèse du rapport du Haut Conseil à la Vie Associative sur le paysage associatif des années 2012-2014, rendu public en juin 2015, aborde entre autres des questions relatives aux bénévoles et aux volontaires. Si le volume de temps consacré aux associations par les bénévoles est en expansion, le temps consacré par chacun est moins important ; la volonté de s’engager est toujours présente pour bon nombre de personnes mais ce bénévolat évolue dans sa nature. Les engagements ponctuels pour quelques heures ou pour un projet précis se multiplient et les motivations des bénévoles ont également évolué. Pour nombre d'entre eux, l’engagement se situe dans une forme de complémentarité entre ce qui permet la reconnaissance de soi et ce qui relève de l’attention aux autres et de la participation à des activités d’intérêt général. Le rapport indique que les responsables d’associations doivent être attentifs à ce qui peut apparaître comme un paradoxe et qui explique pour partie les attentes des bénévoles. Leur engagement est autant pour eux-mêmes que pour les autres, aussi ont-ils quelques exigences dans la mise en œuvre. Cette demande de reconnaissance passe aussi par une demande de "faire confiance, laisser des initiatives et des responsabilités". Les bénévoles revendiquent ainsi leur place dans l’organisation associative et sa gouvernance.

Lire la suite

Épicerie itinérante, Internet dans les zones blanches, ferme autogérée par agriculteurs et consommateurs... Une sélection d'initiatives repérées en 2014

Efficycle, plateforme d'information sur le développement durable, publie pour sa troisième édition un guide regroupant 365 initiatives qui représentent, selon le site, des "solutions significatives au changement de paradigme actuellement en cours". On retiendra notamment une association toulousaine proposant un accès internet à des particuliers, entreprises et collectivités situés dans des zones blanches du haut débit ; une épicerie bio itinérante parcourant le sud de l'Indre pour combler un vide dans l'offre locale, sensibiliser de nouveau consommateurs et proposer une alimentation bio aux cantines scolaires dispersées dans les villages ; une ferme solidaire en Allemagne sous forme de coopérative autogérée par les agriculteurs et les consommateurs (290 associés sont responsables d'une ferme de neuf hectares dont ils se partagent chaque semaine la récolte, nourrissant ainsi 600 personnes).

Lire la suite