• Culture - patrimoine

Un espace de création, de formation et d'échange entre artistes et habitants

Le Domaine du Tournefou, en Champagne-Ardenne, est animé et géré par Tournefou, une association axée sur l’éducation artistique, proposant des formations pour permettre l’accès à la culture aux enfants et adultes de tous les milieux, une programmation culturelle (expositions, concerts...) ainsi que des actions de médiation artistique. Depuis mai 2015, l'association a mis en place "La ruelle des artistes", soit cinq ateliers et deux résidences pour des artistes plasticiens et écrivains de la région et d’ailleurs. Cette "ruelle" est envisagée comme un lieu de rencontres entre artistes et enfants, artistes professionnels et amateurs, artistes et publics sensibles, artistes étrangers et habitants de la région.

Lire la suite

Des conventions DRAC-intercommualités rurales pour développer l'éducation aux arts et à la culture

Début 2014, la DRAC Rhône-Alpes a engagé une démarche expérimentale de développement de l'éducation aux arts et à la culture à l'échelle d'intercommunalités essentiellement rurales en déployant une vingtaine de référents qui se sont mobilisés pour accompagner 26 territoires volontaires. Renforcer l'accès à la culture, favoriser les pratiques artistiques et les usages du numérique, provoquer la rencontre entre artistes professionnels et acteurs du territoire, telle est l'ambition de ce plan qui cible en priorité les jeunes et au-delà tous les habitants. Retour sur la méthode employée, la nature même de ces conventions territoriales de développement de l'accès aux arts et à la culture, les projets qui ont émergé et les 12 conventions qui ont été signées avec 15 intercommunalités rurales en Rhône-Alpes.

Lire la suite

A propos des pratiques de mutualisation et de coopération inter-organisationnelles

Un rapport du Département des études, de la prospective et des statistiques du Ministère de la culture et de la communication décortique les nouvelles pratiques de mutualisation et de coopération dans le secteur culturel. La première partie de cette étude vise à rendre compte de la diversité des situations de partage de moyen et de travail conjoint dans tous les champs culturels, présentant ainsi plusieurs cas concrets de mises en commun de ressources et de projets (clusters et PTCE, agencements coopératifs, solutions web mutualisées, emplois mutualisés, boutiques réelles ou virtuelles, réserves patrimoniales mutualisées). Les deux parties suivantes s'attachent à mettre en lumière les processus d'émergence et de développement des nouvelles pratiques de mutualisation ou de coopération, avec un zoom sur les principaux écueils auxquels se heurtent les groupements au fil de leur trajectoire. Ce document livre des informations et des réflexions qui, au-delà du secteur culturel, interpellent sur les notions de mutualisation et de coopération.

Lire la suite

Au-delà de ses activités usuelles, une médiathèque comme agora facilitant la participation des habitants

Inaugurée en 2011, la médiathèque de Saint-Aubin-du-Pavail, ville de moins de 800 habitants en Bretagne, met en œuvre un programme éclectique. En complément de la promotion de la lecture et du multimédia, elle laisse part à l'expérimentation de nouveaux types d'activités (ateliers créatifs vidéo, photo..., aide aux devoirs, lecture pour les tout petits, couture et café-débat) et propose aux associations d'utiliser ses locaux pour y dispenser des activités. L'Agence des pratiques et initiatives locales (Apriles) dresse un portrait complet de ce lieu de culture qui se veut également lieu de créativité, d'intégration sociale et de construction d'une dynamique collective avec les usagers et les bénévoles (lesquels, au nombre de 19, font vivre la médiathèque encadrés par un seul employé municipal !). Un projet collectif bâti avec les habitants et les associations, dans un maillage d'acteurs institutionnels multiples.

Lire la suite

Un festival photographique pour la jeunesse dans un village de 62 habitants

La mairie de Sy (08) a lancé ce festival en 2011 pour les enfants et les jeunes de 3 à 16 ans. Seuls ou en groupe, ceux-ci travaillent durant un week-end pour proposer un cliché sur la base d'un thème différent chaque année : "ton village, tu l'aimes pourquoi ?", "l'hiver, tu l'aimes pourquoi ?", "promenons-nous dans les bois". Les organisateurs ont pour cela mobilisé les écoles, les centres sociaux, les groupes de catéchisme à l'échelle de la communauté de communes de l'Argonne Ardennaise (100 communes, 18 000 habitants). Les clichés sont exposés dans le village aux côtés des travaux d'un photographe professionnel et de photographes amateurs et un jury de photographes amateurs sélectionne les photos lauréates. Au total, chaque édition rassemble 500 participants en moyenne. Le conseil municipal a trouvé auprès des artisans et partenaires locaux (photographes amateurs, société locale d'édition de photo) un soutien important puis, dès la seconde édition, l'association culturelle de Sy a été créée pour répondre à un besoin de souplesse et pérenniser le projet. Elle compte aujourd'hui 125 adhérents. Décryptage et récit de cette expérience.

Lire la suite