• Être en veille
  • Vu, lu pour vous

Vu, lu pour vous :

Chaque semaine, nous épluchons la presse spécialisée et nous écumons Internet pour sélectionner les informations qui seront utiles aux agents de développement rural :

  • actualités du développement rural,
  • expériences menées dans différents domaines,
  • guides et conseils méthodologiques,
  • appels à projets et procédures de financement...

Toutes les informations présentées ici sont accompagnées de leurs références. Et n'engagent bien sûr que leur auteur !

Le paysage comme "élément du projet de développement agricole et territorial"

La vallée de la Bruche (Alsace) a été marquée par la crise textile entre 1960 et 2000. L'effondrement d'une économie fondée sur la multiactivité d’ouvriers et d’ouvrières paysans ou bûcherons a conduit au départ des habitants et à l'abandon des petites parcelles de terres et de prés. Reboisée d'épicéas, "l’ombre portée de ces plantations jusqu’au cœur des villages est devenue le symbole de l’échec de la vallée", avance Régis Ambroise. Ingénieur agronome et urbaniste, il raconte dans la revue Sésame (Agrobiosciences-Inra) comment un plan de paysage a été conçu pour redonner de la lumière à cette vallée et le rendre ainsi plus attractif : embauche d'un agent de développement, création d'associations foncières pastorales, installation d'agriculteurs, organisation de la vente des produits agricoles...

Lire la suite

Habitat et alimentation : une petite commune réussit deux campagnes de financement participatif

Cantine 100% bio depuis 16 ans, production locale d'énergie couvrant 125% de ses besoins, commune zéro phyto depuis 1999... Langouët (594 habitants, Ille-et-Vilaine) poursuit son élan de pionnière de la transition écologique. Projetant la réalisation de 25 à 30 logements "éco-bénéficiants", elle a sollicité en 2016 sa population pour lui prêter des fonds destinés à financer l'étude d'un prototype-démonstrateur, après un refus des banques. Pari réussi : 12 jours avant la date de clôture de l’opération sur une plateforme de financement participatif, les investisseurs avaient apporté la somme nécessaire, soit 40 000 €. En 2017, la commune souhaitait créer une ferme rurale en permaculture à but pédagogique et a fait de nouveau appel à la population pour un prêt. Avec 42 investisseurs, les 25 000 € ont été trouvés.

Lire la suite

Un premier parc solaire citoyen dans un village de l'Aude

Un parc solaire participatif est entré en fonction mi-décembre 2017 à Luc-sur-Aude, village de 220 habitants. Grâce à un financement participatif (275 000 euros récoltés en trois semaines), un quart des habitants est actionnaire de cette centrale photovoltaïque de 8 000 m². Wedemain revient sur la réalisation du projet, notamment le travail engagé par la commune auprès des habitants, et décrit d'autres projets en cours de même type.

Lire la suite

Retour sur les Rencontres nationales 2017 "Énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive"

Les plénières et les présentations sont à présent en ligne. On y retrouve notamment : la structuration des démarches (vision et passage à l’action, articulation entre collectivités, projets transversaux…) de transition énergétique dans la Communauté de communes du Grand - Figeac, le PNR des Grands Causses, la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud. Du côté des ateliers, on retrouve par exemple "Chaleur renouvelable : structurer et développer une filière bois locale", "Déploiement du solaire : généraliser le développement du solaire sur un territoire : identifier et équiper les surfaces propices", "Méthanisation et écosystème : faire de la méthanisation un outil de gestion territoriale de la matière organique, intégrant la multiplicité des enjeux et des acteurs", "Rénovation énergétique des bâtiments : structurer une approche territoriale pour mobiliser les acteurs".

Lire la suite

Guide : Les collectivités territoriales, parties prenantes des projets participatifs et citoyens d’énergie renouvelable

Énergie Partagée publie, en partenariat avec le Ministère de l’Environnement de l’Énergie et de le Mer, l’ADEME et la fondation Heinrich Böll, un guide pratique à l’attention des collectivités pour parvenir à la maîtrise des énergies renouvelables (EnR) sur leur territoire grâce à leurs habitants. L'ouvrage retrace le contexte, les enjeux et l'évolution législative des projets participatifs pour les territoires, décline les démarches à mener selon que la collectivité est à l'initiative ou non du projet et enfin illustre des contextes avec des cas concrets.

Lire la suite

E-observ’ : un outil cartographique sur l'actualité institutionnelle des territoires d'Auvergne-Rhône-Alpes

Développé par l’agence d’urbanisme de la région stéphanoise, cet outil donne accès à des chiffres clefs sur les périmètres administratifs et légaux "les plus récents" à l’échelle d’Auvergne-Rhône-Alpes. L'outil a vocation à intégrer l’ensemble des évolutions des périmètres des SCoT, des intercommunalités et l’avènement des communes nouvelles sur les territoires et permet d’accéder rapidement à des cartographies et des téléchargements. Les indicateurs seront progressivement enrichis d’ici fin 2018 à l’ensemble des six observatoires thématiques de l’agence : démographie, habitat, économie, déplacements, environnement, social. A noter : les flux de données sont téléchargeables.

Lire la suite

Etat : initiative "French IMPACT" et Accélérateur national d’innovation sociale

Le 18 janvier 2018, le Gouvernement a annoncé le lancement de l’initiative "French Impact" et de l’Accélérateur national d'innovation sociale. French Impact, inspiré de la FrenchTech, est "une nouvelle bannière nationale, pour fédérer une communauté et valoriser la diversité des acteurs de l’innovation sociale". L'Accélérateur national d'innovation sociale est "une ambition inédite pour soutenir et encourager les innovations sur tous les territoires, pour permettre aux initiatives locales, parce qu’elles apportent des réponses nouvelles aux défis sociétaux, de changer d’échelle et de devenir des solutions nationales."

Lire la suite

Élaboration de politiques publiques : après l'État jacobin et l'État stratège, l'État "facilitateur" ?

Localtis revient sur la rencontre organisée début 2018 par Le Rameau et le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), dont l'objectif était d' "affirmer une vision collective de l'intérêt général fondée sur la co-construction des politiques publiques et [de] doter les organisations publiques et privées d'outils pour aller plus loin dans ce sens." Selon le président-fondateur du Rameau, une très grande majorité des citoyens, des responsables associatifs, des dirigeants d'entreprises et des maires "pensent que les partenariats permettent d'innover pour réduire les fragilités et faire émerger de nouveaux moteurs de croissance et d'emplois". Pour Localtis, la rencontre "a permis d'illustrer cette volonté de renouveau de la part d'organisations différentes (...) [et a été] l'occasion pour l'État d'assumer le positionnement qu'il affiche actuellement sur de nombreux sujets - celui de la co-construction - et d'expliquer ce choix. "

Lire la suite

Exemples européens de projets de "transition vers des économies rurales plus vertes"

Le Réseau européen de développement rural a publié un document montrant comment des habitants de zones rurales utilisent le financement des PDR pour soutenir des actions s’inscrivant dans la "transition vers des économies rurales plus vertes". Cette transition consiste à tirer parti des opportunités économiques durables à la fois du point de vue environnemental et social. Elle vise aussi à améliorer la performance environnementale en suivant des méthodes économiquement et socialement viables. Les projets reflètent une partie de l’éventail d’approches pertinentes susceptibles de bénéficier d’un soutien au titre des PDR. Quelques exemples : vivre de la biodiversité ; faire plus avec moins ; promouvoir le tourisme vert ; générer de l’énergie renouvelable au départ de la production rurale ; installer des infrastructures d’énergie renouvelable dans les zones rurales ; et coopérer pour une économie plus verte.

Lire la suite

La Commission européenne présente sa vision de la PAC post-2020

La Commission européenne a publié le 29 novembre 2017 sa communication sur "L'avenir de l'alimentation et de l'agriculture - pour une politique agricole commune flexible, juste et durable". Il s'agit de la première grande étape officielle du processus de réforme de la PAC pour l'après 2020. Si "la structure actuelle à deux piliers sera maintenue", l'idée principale est de donner davantage de pouvoirs aux États membres. Par ailleurs "les agriculteurs continueront de bénéficier d'un soutien par l'intermédiaire du système des paiements directs". Deux priorités sont également mises en avant : renforcer la protection de l'environnement et l'action en faveur du climat. Des propositions législatives détaillées seront publiées avant l'été 2018.

Lire la suite