• Agriculture
  • Résultats probants pour l'espace test agricole créé par une commune et un lycée

Résultats probants pour l'espace test agricole créé par une commune et un lycée

A la fin des années 2000, la commune de Lingreville (964 habitants, dans la Manche) constate que ses maraîchers disparaissent. La municipalité se rapproche d'un lycée agricole voisin où, de leurs côtés, les stagiaires en maraîchage du Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) "peinaient à finaliser des projets d'implantation faute de soutien et d'expérience agricole", rapporte le mensuel Maires de France qui consacre un article à cette expérience. La commune et le CFPPA créent alors une couveuse agricole sous forme d'association, pour mettre à la disposition des apprentis maraîchers des terres afin qu'ils y expérimentent des cultures bio sur un à trois ans, dans le cadre d'un espace test, en bénéficiant des conseils des animateurs de l'association et des enseignants du CFPPA. Aujourd'hui, quatre anciens "couvés" sont installés sur le bassin de Lingreville. Et si l'association accueille toujours des apprentis-maraîchers, elle a réussi à élargir ses activités.

A lire : Lingreville parie sur le bio pour vivifier son activité maraîchère, Eric Delon, Maires de France, septembre 2016 (2 pages)
Demander cet article en copie (un service réservé aux cotisants à Cap Rural)

Mots-clés: agriculture, création d'entreprise, Collectivités, ingénierie