Des actions rurales en faveur du lien intergénérationnel

Des initiatives pour recréer du lien entre les générations ou vivifier ce lien ont été mises en place dans plusieurs collectivités rurales. Impulsées par des élus, des associations ou d'autres partenaires, elles s'inscrivent dans différents axes. Voici une sélection d'initiatives menées en France ou à l'étranger touchant à l'habitat, le portage de repas, la veille sociale ou la restitution d'une mémoire individuelle et collective.

Structure comprenant une maison de retraite et une école primaire (37)

Objectif : conserver les aînés sur place et reconstruire une école primaire de trois classes.
Projet : un bâtiment à trois ailes : une pour l'école, une pour la maison d'accueil rurale pour personnes âgées (Marpa) offrant 22 logements, et une troisième pour des locaux partagés (cuisine, bibliothèque...).
Ce site ouvrira ouvrira en 2015 à Souvigny-de-Touraine (Indre-et-Loire).

La maison de retraite accueillera trois classes d'école, La Gazette, 15 juillet 2013, 1/2 page.
Cet article est disponible 2 mois en copie pour les agents de développement rural en Rhône-Alpes.

Portage de repas (83)

En 2012, le Centre communal d'action sociale (CCAS) de la commune de Barjols (Var) a repris le service de portage de repas à domicile assuré par une association.
Objectif : maintenir le système de repas livrés chauds, prêts à être consommés. Un choix des élus en cohérence avec la volonté de faire de ce service un outil de lien social.
Modalités : chaque matin, l'agent du CCAS se rend à la cuisine de la maison de retraite où sont confectionnés et conditionnés les repas, qu'elle installe dans des valises isothermiques à deux compartiments, le repas chaud du midi et le repas froid du soir, puis elle démarre sa tournée auprès des personnes âgées ou temporairement isolées chez elles.

A lire en ligne : Portage de repas par liaison chaude favorise le lien social (83), Mairieconseils, 8 juillet 2013

Travail de mémoire sur les villages (43)

Projet : travailler sur la mémoire des villages, ou plutôt les souvenirs (commerces d'antan, sobriquets des maisons, origines du nom du village, histoire de personnages ou d'activités disparues), en recueillant le souvenir de leurs habitants.
Un travail qui a mobilisé 300 personnes de tous âges, initié par la communauté de communes de Paulhaguet (Haute-Loire)

Personnes âgées isolées : campagne nationale, approches rurales, Maires de France, juillet-août 2013
Cet article est disponible 2 mois en copie pour les agents de développement rural en Rhône-Alpes.

Et à lire en ligne : Lutte contre l'isolement : les souvenirs des aînés réveillent la vie sociale d'un territoire rural (43), Mairieconseils, 12 novembre 2012.

Veille sociale (55)

Un dispositif mis en place dans la communauté de communes entre Aire et Meuse par une convention avec l'ADMR locale, dont un agent se rend au domicile des personnes âgées seules et qui sortent peu ou pas.
Une réflexion est en cours sur le logement en colocation chez ces personnes isolées.

Personnes âgées isolées : campagne nationale, approches rurales, Maires de France, juillet-août 2013
Cet article est disponible 2 mois en copie pour les agents de développement rural en Rhône-Alpes.

Travail de mémoire sur une industrie (Belgique)

Projet : "Mémoire du tram" initié et accompagné par la Commission locale de développement rural à Fauvilliers pour le Parc naturel Haute-Sûre Forêt d'Anlier.
Contexte : ce travail fait suite à un appel à projet "Générations rurales" dont le thème était "favoriser les relations intergénérationelles en milieu rural : construire des ponts entre les générations".
Idée : localisé le long de la dorsale de l'ancienne ligne de chemin de fer vicinal, ce projet consiste en l'aménagement de points de mémoire, de panneaux didactiques, agrémentés d'une carte, de documents historiques, de photos d'époque, d'extraits de témoignages d'anciens enregistrés par des bénévoles

A lire en ligne : La mémoire du tram dans la Vallée de la Haute-Sûre