Des boutiques en trompe-l'oeil au secours des vraies

A Domfront, dans l'Orne, l'union des commerçants a repris à son compte une idée anglaise. En redonnant une vie factive aux commerces fermés, elle a stimulé la fréquentation de ceux qui restent, et même de nouveaux projets.

Le dispositif est simple : des trompe-l'oeil en autocollants sur les vitrines désertes en font des boutiques virtuelles mais attrayantes !

Dombront, les vitrines virtuelles. Plaquette d'information de l'union des commerçants, juillet 2012