Construction d'offres d'activités

Des territoires ruraux d’Auvergne-Rhône-Alpes démarchent au Salon des Entrepreneurs de Lyon

Dix territoires ruraux et périurbains* de la Région se mobilisent pour aller en ville à la rencontre des entrepreneurs intéressés pour s’installer au vert ! Ils ont choisi d’être présents au Salon des Entrepreneurs les 13 et 14 juin 2017 à Lyon en animant un stand commun et en organisant deux ateliers.

Vous souhaitez en savoir plus sur cet évènement ? connaître la démarche de coopération ville-campagne autour de l’emploi et de la création d’activités dans laquelle cette rencontre s'inscrit ? impliquer votre territoire dans cette dynamique ?

Dynamiques territoriales de créations d'activités - Construction d'offres d'activités (COA)

Historique

Partant du constat que chaque emploi compte en espace rural et que dans la plupart des espaces ruraux il n’est pas suffisant de se contenter d’attendre l’arrivée d’entrepreneurs ou le développement des entreprises locales, la construction d’offres d’activités pose comme principe qu'il existe partout des potentiels d’activités, des ressources (humaines, foncières, des filières, des bâtiments vacants…) qui, travaillées localement, permettent de créer des emplois.

Dès 1994, l’État et la Région Rhône-Alpes impulsent, grâce aux programmes européens, dans des territoires de confins particulièrement atteints par la désertification, l’absence d’emplois ou de services, des dynamiques de création d’activités dans le champ du développement local : les Sites de proximité pour l’emploi et la création d’activités. Très rapidement, ces Sites, s’inspirant d’analyses régionales sur les enjeux des espaces ruraux et de réflexions menées dans d’autres territoires, vont expérimenter le concept d’offres d’activités :

  • une activité travaillée à partir des potentiels et des ressources locaux et qui, seule ou combinée à d’autres, doit être rémunératrice
  • une offre proposée à des créateurs potentiels qui combine l’activité mais aussi son environnement (le foncier, le bâti, l’accueil local, l’emploi salarié du conjoint…)
  • un acteur pivot tout au long de la démarche, l’agent de développement, qui active un groupe d’acteurs locaux.

Le CRDR accompagne alors les Sites de proximité dans un travail de capitalisation qui produira un premier guide méthodologique, lequel évoluera ensuite régulièrement. Le réseau des Sites, le CRDR à partir de 1998, diffusent cette méthode, dans et hors Rhône-Alpes, notamment en s’investissant dans des initiatives tel que le Collectif Ville-Campagne, en organisant des formations ou des temps d’échange d’expérience. A partir de 2009, la Plate-Forme régionale développement rural crée une mission régionale pour amplifier, au-delà du périmètre des Sites, la mise en œuvre de cette démarche.

Objectifs

Cap Rural pose comme priorité au développement rural la création d’emplois et mobilise en ce sens les acteurs locaux. Ceux-ci ont des marges de manœuvre à leur échelle pour intervenir de manière adaptée en faveur de la création d’activités et de l’emploi, notamment en :

  • accompagnant les porteurs de projets ou en coordonnant les structures d’accompagnement
  • travaillant sur la qualité de l’accueil, un des facteurs d’attractivité du territoire (conditions et cadre de vie, offre d’habitat et de services, développement culturel…)
  • incitant à la création d’activités, à partir du repérage local et de l’activation des potentiels d’activités.

Cap Rural accompagne les acteurs afin de créer des activités en utilisant la démarche de construction d’offres d’activités (faire un lien avec la présentation de la démarche).

Les évolutions des espaces ruraux créent des difficultés mais offrent également de nouvelles opportunités de création d’activités : accroissement des mobilités, fonction résidentielle en expansion, évolution des complémentarités villes-campagnes, diversité des usages des ressources… Il s’agit alors d’identifier des potentiels d’activités (besoins des entreprises et des habitants, patrimoine, ressource humaine…) et de proposer à des porteurs de projets des offres d’activités construites.

En Rhône-Alpes, des financements sont mobilisables pour travailler selon cette approche :

  • Mesure 36 du FEADER - Volet 36.D
  • LEADER
  • Projets stratégiques agricoles et de développement rural (Psader) : délibération n° 11.05.770 du Conseil régional. Point 1.2. Favoriser l’émergence de nouveaux potentiels d’activité économique en milieu rural. (faire un lien avec mesure 36 du FEADer / LEADER / Psader).

Modalités d'actions

  • Accompagner des agents de développement qui mènent déjà des actions de construction d’offres d’activités (repérage et validation de potentiels d’activités, conditions à réunir pour proposer une offre d’activités, recherche de candidats en réponse à une offre…) ou qui ont envie d’utiliser cette démarche (organisation des acteurs, identification des priorités locales…), en apportant méthodes et ressources.
  • Impulser auprès des acteurs l’envie de mener des démarches proactives en faveur de la création d’activités pour l’intérêt du territoire et en agissant sur les ressources et besoins locaux. Produire et transférer de la méthode, des outils, des ressources. Le guide méthodologique La construction d’offres d’activités des espaces rurauxest un outil opérationnel et de référence pour la mise en œuvre de la démarche.
  • Proposer des temps d’échanges et de visites d’expériences, d’exploration, pour ouvrir de nouvelles pistes, découvrir des outils, conforter sa pratique.

Pour les élus, la société civile organisée, les professionnels de l’ingénierie :

  • Des rencontres organisées sur les territoires pour proposer de la méthode, des exemples, des idées afin d’inciter à agir et d’aider à la prise de décision (contact individuel, réunion territorialisée, intervention, mise en situation…)
  • L’Atelier permanent de la construction d’activités : 3 à 5 journées par an, ciblées sur le sujet pour découvrir des expériences, envisager de nouveaux enjeux, de nouvelles façons de faire et construire un réseau
  • De la mise en réseau ciblée (sur un sujet, un point de méthode)

Uniquement pour les professionnels de l’ingénierie :

  • Des appuis méthodologiques ponctuels et ciblés
  • Des formations sur la démarche ou plus approfondies sur un sujet ou un point de méthode
  • Des notes, des guides méthodologiques, de la veille

Exemples de réalisations

En septembre 2014, Cap Rural a organisé une formation « Faire émerger des emplois et des entreprises : de la détection de potentiels à l’installation de candidats » qui a réuni 11 agents de développement. Cette formation, ancrée sur la commune de Pélussin, a permis aux agents de :

  • Repartir avec une méthode décortiquée pas à pas et des outils utilisables facilement
  • Échanger entre eux sur leurs situations locales et ce qui est tenté comme action
  • Rencontrer un professionnel expérimenté sur le sujet et de prendre le temps d’échanger sur ce qui pose question
  • Rechercher de potentiels par un travail de terrain mené dans la vallée du Régrillon.

Cap Rural a fait en 2013 et 2014 un appui méthodologique à un agent de développement d’une structure associative sur plusieurs actions de construction d’offres d’activités :

  • La situation 1 : l’agent de développement mène des actions de détection de potentiels en lien avec un local vacant et la volonté d’élus d’y installer une activité. Le travail mené (enquêtes, séances de créativité…) a abouti à l’idée d’un lieu de vente de produits locaux. Les questions de l’agent : Jusqu’où une articulation entre le travail mené par un groupe local et les motivations du porteur de projet et comment la garantir ? Comment travailler en partenariat sur ce projet entre les différents acteurs qui interviennent sur la création d’activités sur le territoire ? L’appui a pris la forme d’une rencontre puis de 2 entretiens téléphoniques pour construire des éléments de réponses et apporter de l’outillage.
  • La situation 2 : cet agent doit proposer une démarche à des élus qui ont la volonté d’implanter sur leur commune une activité économique à l’année permettant le maintien et la venue d’habitants avec une dynamique associant la population. L’appui a consisté à faire des retours sur les différentes étapes (quand et comment mobiliser localement, quand et auprès de qui faire des validations…).

Contact

Aurélie Braillon - chargée de mission dynamiques territoriales de créations d'activités - construction d'offres d'activités (COA)
Cap Rural
Lycée Agricole Le Valentin
Avenue de Lyon
26500 Bourg-lès-Valence
04 75 61 01 26 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Fabriquer le lien rural-urbain dans la recherche de candidats pour pourvoir des offres d'activités

Dans le cadre de la rencontre régionale "Je crée en Rhône-Alpes", Cap Rural, le Syndicat Intercommunautaire des Monts du Lyonnais et le Site de proximité Aix-Urfé-Roannais Agglomération ont animé le 6 octobre 2015 un atelier sur le thème "Concevoir de nouvelles démarches de prospection de porteurs de projets en réponse à des offres d'activités en milieu rural et périurbain ? Comment fabriquer des liens rural / urbain sur ce projet". Un projet innovant de prospection a été présenté à cette occasion : un événement régional de promotion des offres d’installation des territoires ruraux et périurbains en Rhône-Alpes. Les participants à cette journée ont travaillé ensuite sur trois questions : 

  • Dans quels intérêts et sur quoi (pratiquement) collaborer entre territoires ruraux et urbains sur la recherche de candidats ?
  • Quels sont les préalables pour qu’un tel événement soit une réussite pour le territoire ?
  • Sur quoi est-il nécessaire de collaborer entre territoires ruraux ? Quels écueils éviter ?

Découvrez les propositions intéressantes qui ont été formulées.

Guide méthodologique du développement des stratégies régionales d'économie circulaire

Ce guide a été publié par le ministère de l'Ecologie, l'Ademe et l'Association des régions de France (ARF) pour aider les territoires qui souhaitent engager des actions en faveur de l'économie circulaire : définir une stratégie, la déployer et l'évaluer. Conçu comme un outil d'aide à la décision, ce guide cherche à définir des articulations cohérentes entre les politiques publiques mobilisées : développement économique, politiques de l'emploi, de la formation, de l'insertion sociale, des transports, de l'aménagement du territoire. Il propose un grand nombre d'exemples de réalisations concrètes couvrant les sept piliers de l'économie circulaire. Parmi les régions citées, le Nord-Pas-de-Calais fait figure de pionnière : il y a été créé plusieurs pôles d'excellence et de compétitivité qui ont été regroupés en 2013 autour d'un projet commun, la "Vallée du recyclage textile". Le guide présente également un retour d'expérience du dispositif INNOV'R® en Rhône-Alpes.

L'accompagnement de Cap Rural pour construire son projet territorial de création d’activités en lien avec une mesure financière

L'accompagnement collectif animé par Cap Rural, en présence de la Région Rhône-Alpes, est une première édition qui a réuni les 8 octobre et 12 novembre 2015 plusieurs acteurs de trois projets (Massif du Vercors, Val de Drôme, Beaujolais). L’enjeu consistait à aider les territoires présents à construire, par la démarche de COA, un projet territorial de construction d’activités et d’analyser ensemble l’appel à candidatures de la mesure 16.71 (Feader) pour étudier l’éligibilité et la cohérence de s’y inscrire (cf. programme de la session). Un projet bien plus clair et des éléments de réponses clés à une mesure financière au bout de deux jours d’accompagnement ! Telle est la conclusion des agents de développement à l’issue de cet accompagnement. Avec quoi sont-ils repartis ? Quelles sont les points forts de cet accompagnement ?

L'accompagnement de Cap Rural pour construire son projet territorial de création d’activités en lien avec une mesure financière

L'accompagnement collectif animé par Cap Rural, en présence de la Région Rhône-Alpes, est une première édition qui a réuni les 8 octobre et 12 novembre 2015 plusieurs acteurs de trois projets (Massif du Vercors, Val de Drôme, Beaujolais). L’enjeu consistait à aider les territoires présents à construire, par la démarche de COA, un projet territorial de construction d’activités et d’analyser ensemble l’appel à candidatures de la mesure 16.71 (Feader) pour étudier l’éligibilité et la cohérence de s’y inscrire (cf. programme de la session). Un projet bien plus clair et des éléments de réponses clés à une mesure financière au bout de deux jours d’accompagnement ! Telle est la conclusion des agents de développement à l’issue de cet accompagnement. Avec quoi sont-ils repartis ? Quelles sont les points forts de cet accompagnement ?

La construction d'offres d'activités a-t-elle à apprendre des nouvelles formes d'économies rurales ?

Les initiatives mises en avant lors des trois webconférences organisées par Cap Rural en 2016 sont des expériences porteuses de nouvelles formes d’économies rurales ; elles pourraient être qualifiées d’économie circulaire pour certaines, d’économie collaborative pour d’autres. Ces nouvelles formes d’économies rurales permettent de créer de nouvelles activités (génératrices de revenus, d’emplois) dans un état d'esprit de liens avec les acteurs locaux, de réponse à des besoins des territoires et/ou de valorisation de ressources locales. Aussi, il semble intéressant de repérer en quoi elles confortent ou bousculent des éléments de la méthode de construction d’offres d’activités (COA).

Les nouvelles formes d’économies rurales ont-elles un lien avec l’innovation ?

En 2016, Cap Rural organisait trois sessions sur de nouvelles formes d’économie rurale. Sous forme de webconférences, quatre expériences ont été explorées :

  • L’écologie industrielle et territoriale, avec l’expérience de la Biovallée
  • Les living labet l’économie collaborative, avec l’expérience du Comité d’expansion de Drac Buech Durance
  • Des initiatives collectives créatrices de projets d’activités, avec les expériences du Château partagé (habitat participatif) et de Jaspir (Jeunesse Animation et Spectacles Pour Investir la Rue)

Mylène Thou, chargée de mission Valorisations des recherches et Innovations à Cap Rural, décortique ces expériences sous l'angle de l'innovation, et plus particulièrement de l’innovation sociale et territoriale, pour tirer des enseignements et répondre à la question suivante : comment crée-t-on des innovations sur un territoire ?

Les nouvelles formes d’économies rurales, de quoi parlons-nous ?

Cap Rural a organisé en 2016 un cycle de trois webconférences pour découvrir des expériences porteuses de nouvelles formes d’économies rurales, analyser les conditions de leur réussite et leur contribution à la transition écologique des territoires. Une trentaine de personnes a participé à ces webconférences. Trois entrées ont permis de traiter ce sujet à partir de l’exploration d'initiatives et de l’intervention de personnes ressources.

  • L’écologie industrielle et territoriale, avec l’expérience de la Biovallée, par Nicolas Sizaret, ex-chargé de mission et Denis Cocconcelli, directeur du CIRIDD (Centre International Ressources et Innovation pour le Développement Durable).
  • Les living lab et l’économie collaborative, avec David Pomato du Comité d’expansion de Drac Buech Durance, et Claude Janin, chercheur associé de l'unité mixte de recherche Pacte Grenoble.
  • Des initiatives collectives créatrices de projets d’activités, avec Annick Foucrier du Château partagé (habitat participatif) et Cédric Cremades de Jaspir.

Suite à l’exploration de ces différentes entrées, cinq éléments clés se dégagent pour repérer quelles peuvent être ces nouvelles formes d’économies rurales.

Quelles spécificités du rural pour ces nouvelles formes d’économies ?

Au regard des initiatives présentées et des échanges qui ont eu lieu lors de trois webconférences organisés par Cap Rural en 2016 pour découvrir des expériences porteuses de nouvelles formes d’économies rurales, voici six points d’attention à prendre en compte dans l’appui à ces dynamiques.

Tester en réel une nouvelle idée, un nouveau projet

Session d'exploration
18 janvier 2018 - Vienne (38)

Pourquoi tester ? Pour répondre au plus près des besoins et attentes de la population ciblée et pour gagner du temps. Enrichissez votre boîte à outils en vous inspirant d'expériences ou de méthodes développés dans d'autres champs d'activités, tels que le design.

Tester en réel une nouvelle idée, un nouveau projet

Session d'exploration
18 janvier 2018 - Vienne (38)

Pourquoi tester ? Pour répondre au plus près des besoins et attentes de la population ciblée et pour gagner du temps. Enrichissez votre boîte à outils en vous inspirant d'expériences ou de méthodes développés dans d'autres champs d'activités, tels que le design.