• Etudes

Étude Auvergne-Rhône-Alpes : une région où l’on vient surtout pour étudier et travailler... dans les pôles urbains

Par son dynamisme culturel et économique, la région attire surtout des jeunes pour la poursuite d’études ou l’occupation d’un premier emploi. Elle capte également de nombreux actifs, notamment les catégories sociales supérieures. Ce sont les aires urbaines de Lyon et de Genève-Annemasse qui, selon l'Insee, contribuent le plus à ce type d’attractivité.

Lire la suite

Portrait régional de l'intercommunalité à fiscalité propre

En dressant des "portraits régionaux de l’intercommunalité à fiscalité propre", Territoires Conseils propose par région un zoom sur les évolutions des périmètres intercommunaux et l’état actuel des communautés par départements, par type de fiscalité, par nombre de communes (données collectées entre janvier et avril 2017), suite aux conséquences de la loi NOTRe. On y trouve également la liste et le nom des communautés et métropoles actuelles ainsi que la liste des anciens groupements dont elles sont issues et le type d’opération mis en œuvre par les SDCI (fusions, extensions de périmètres…).

Lire la suite

Les villes moyennes d'Auvergne-Rhône-Alpes marquées par leur diversité fonctionnelle et leur insertion dans un réseau métropolitain

l'Insee Auvergne-Rhône-Alpes se penche sur un ensemble de 35 villes moyennes qui "abritent avec leurs aires d'influence près du quart de la population et de l'emploi régional" mais dont le "poids économique tend à se réduire depuis les années 2000, sous l’effet d’une métropolisation qui favorise les grandes villes". L'institut distingue alors les plus grandes des villes moyennes qui "ont une trajectoire plutôt favorable de l’emploi et une relative autonomie vis à vis des métropoles grâce à la diversité de leur tissu économique et leurs fonctions supérieures", les villes moyennes de tradition industrielle "fragilisées par une situation économique défavorable" (à l'exception de celles proches d'une grande aire urbaine bénéficiant ainsi d'une attractivité résidentielle), et "les autres villes moyennes [qui] se caractérisent par une dominante de la sphère présentielle, avec une grande variété de profils".

Lire la suite

Industrie : mutation des emplois et des territoires en Auvergne-Rhône-Alpes

"Depuis 2008, les suppressions d'emplois industriels sont continues, au rythme de 10 000 emplois en moins par an dans la région", indique l'Insee dans une analyse publiée le 14 mars 2017. Les évolutions sont très contrastées d'un secteur industriel à l'autre et la note de l'Insee précise notamment la diversité des causes de pertes d’emplois et les contrastes selon les secteurs et les zones géographiques. A noter : seules trois zones d’emploi gagnent des emplois industriels (Ambert, Montélimar et Mont Blanc) et le poids de l’emploi industriel progresse dans deux zones d’emploi (Ambert et Saint-Flour).

Lire la suite