accompagnement

2017 : Des territoires ruraux d’Auvergne-Rhône-Alpes démarchent au Salon des Entrepreneurs de Lyon

Dix territoires ruraux et périurbains* de la Région se mobilisent pour aller en ville à la rencontre des entrepreneurs intéressés pour s’installer au vert ! Ils ont choisi d’être présents au Salon des Entrepreneurs les 13 et 14 juin 2017 à Lyon en animant un stand commun et en organisant deux ateliers.

Vous souhaitez en savoir plus sur cet évènement ? connaître la démarche de coopération ville-campagne autour de l’emploi et de la création d’activités dans laquelle cette rencontre s'inscrit ? impliquer votre territoire dans cette dynamique ?

Accompagnement des agriculteurs dans la transition agroécologique

Le 26 juin 2015, des organismes réunis au sein du pôle d'excellence Agrapole, dont Cap Rural, ont organisé une rencontre sur ce thème autour de la question : quelles synergies entre acteurs et actrices de la recherche, du développement et de la formation ? Une publication fait suite à cette journée, revenant sur les échanges et proposant des liens vers les vidéos d’expériences présentées à cette occasion. Les principaux points traités : expérimenter et co-construire avec les agriculteurs des systèmes de productions agroécologiques, penser les liens producteurs-consommateurs dans les systèmes agroécologiques, accompagner la transition agroécologique lorsqu'on est une collectivité territoriale, produire et économiser de l'énergie par des dynamiques collectives...

Accompagner l'essor d'un entrepreneuriat de territoire

Territoires conseils a conduit une étude en 2016 sur les nouvelles dynamiques entrepreneuriales à l'œuvre sur les territoires. "Fondées sur la valorisation des ressources territoriales et les coopérations locales, ces démarches multi-acteurs et multi-parties prenantes, repositionnent le territoire au cœur de dynamiques d’innovations et des enjeux de développement durable" peut-on lire à présent dans une publication de l'établissement public, qui décrypte et analyse des expériences pionnières afin d’en tirer les enseignements transférables à destination des élus, des collectivités, et de l’ensemble de leurs partenaires économiques.

Affiner sa vision de la diversité des acteurs de l'agriculture... (en Wallonie)

L'écosystème des acteurs accompagnant les agriculteurs n'est pas toujours aisé à comprendre. C'est pourquoi un site Internet a été créé comme un outil pour trouver des ressources. Ce catalogue reprend tous les organismes de l'accompagnement, du conseil, de l'aide, de la formation et de la recherche en agriculture en Wallonie (noms des organismes, descriptions de leurs services, liens...). Ce site Internet est proposé en Creative Commons, afin de faire appel à la collaboration de tous. Un exemple à suivre ?

Appel à manifestation d'intérêt : économie circulaire, zéro gaspillage

Pour porteurs de projets publics ou privés (dont les associations) - avant le 17 décembre 2018

La Métropole de Lyon lance cet appel à manifestation d'intérêt pour connaître l'ensemble des projets expérimentant de nouvelles boucles de l'économie circulaire, de nouveaux modèles économiques plus sobres en ressources et moins producteurs de déchets, développés sur le territoire du Grand Lyon dans les trois ans à venir. Les projets pourront bénéficier d'un accompagnement (soutien financier, mise à disposition de données, matières, compétences, locaux...).

Appel à projets : culture et innovation sociale

Pour porteurs de projet (individus, collectifs, associations, collectivités, équipes de recherche) entrepreneuriaux dans le champ culturel en Massif Central - avant le 31 décembre 2018

Le projet Développement des Arts Vivants (DAV) est un projet sur trois ans de coopération territoriale autour des arts vivants à l’échelle du Massif Central. Financé par l’Europe, il a comme chef de file Réseau en Scène Languedoc-Roussillon et fédère sept partenaires, implantés dans quatre régions différentes du Massif Central. Objectif principal : renforcer les filières professionnelles des arts vivants et développer des pratiques économiques, sociales et culturelles innovantes.

Auvergne-Rhône-Alpes : création d'une agence économique régionale

Finies l'ARDI, l'ARDE ou l'AEPI et bien d'autres. Chef de file de l’accompagnement économique sur son territoire depuis la Loi Notre, la Région Auvergne-Rhône-Alpes redéfinit son mode d’intervention auprès des entreprises avec la naissance d'une nouvelle agence régionale qui, à compter du 1er septembre 2017, sera le guichet unique pour les entreprises. Intitulée "Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises" et basée à Lyon, elle sera aussi dotée d'antennes dans chacun des douze départements le la région : si certaines structures préexistantes deviendront des antennes départementales, de nouvelles agences verront le jour comme en Drôme-Ardèche ou dans le Cantal. A noter : dans la nouvelle entité, les chefs d'entreprise seront fortement présents dans les trois instances de gouvernances de l'association, à savoir son assemblée générale, le conseil de surveillance et le directoire.

Auvergne-Rhône-Alpes : évolution des aides aux entreprises

Voté lors de l’assemblée du 29 mars 2018, le plan régional pour accompagner les entreprises revoit le système d'aides. Les dispositifs précédents sont remplacés par quatre programmes : Ambition start-up, Ambition PME, Ambition TME, Ambition ETI. Trois modalités d'intervention guideront désormais l’agence économique Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, l'unique interlocuteur : les subventions ("une aide à court terme pour soutenir les projets d’investissement des entreprises"), le financement ("[Capital, garantie, prêt] une intervention sur le long terme pour soutenir les leaders de demain"), l'accompagnement ("une expertise et des outils sur-mesure pour accompagner la transformation des entreprises").

Cap Rural est lauréat de l'appel à projet AFE/Région AURA "Entrepreneuriat dans les territoires fragiles"

"Développer des coopérations villes-campagnes pour favoriser les mobilités et la création d'activités" figure au nombre des 16 projets retenus dans le cadre de l'appel à projets lancé en décembre 2017 par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l'Agence France Entrepreneur (AFE). L'ambition de la démarche proposée par Cap Rural est de structurer une dynamique et de dépasser l'expérimentation en allant vers des actions innovantes et plus ambitieuses à l'échelle régionale et ce jusqu'à juin 2020. Les objectifs sont doubles :

  • Accompagner des actifs urbains, candidats potentiels à une installation à la campagne : plus et mieux
  • Mettre en réseau les territoires ruraux, les acteurs de l'accompagnement, mutualiser et transférer des outils : professionnaliser

Pour ce projet à la fois novateur et concret, Cap Rural coordonne et accompagne des territoires ruraux d'Auvergne-Rhône-Alpes en partenariat avec Les Localos et Macéo.

Changer de vie, comment se faire aider, conseiller, accueillir ?

"Vous souhaitez devenir agriculteur, artisan, commerçant, formateur, consultant ?", interroge le magazine Village ? Réponses dans un dossier de 10 pages qui présente les principales structures d'accompagnement, plusieurs dispositifs mis en place sur des territoires (notamment en Auvergne-Rhône-Alpes) et des expériences de porteurs de projets. A destination des porteurs de projets, ce dossier servira également aux agents de développement en charge de leur accompagnement. Car comme en témoigne une accompagnatrice : les porteurs de projets sont "des ressources" pour les territoires.

Chargé de mission énergie-climat : profils, missions, compétences

Parce qu’elles mobilisent de nouvelles compétences et connaissances, les nouvelles politiques de transition énergétique renforcent des métiers jeunes et entraînent l’émergence de nouveaux métiers, notamment celui de chargé de mission énergie-climat ou TEPOS. Le Réseau pour la transition énergétique (CLER) a souhaité dès lors réalisé une étude qui vise à mieux cerner le métier et le parcours de ces chargés de mission. A noter que l'étude comporte une troisième partie qui s'intéresse aux partenariats à favoriser entre les territoires et les organismes de formation pour accompagner le développement de connaissances, aptitudes et compétences au bénéfice de la transition énergétique du territoire.

CoopVenture : un fonds d'investissement Evergreen et Participatif pour startups coopératives

Posant comme constat que les startups du numérique n’arrivent à se financer que par du capital-risque, système conduisant à la revente des entreprises à moyen terme et donc à leur départ du territoire, la SCIC Digital Grenoble, la Confédération générale des Scop et la Scop Alma ont souhaité développer une alternative : financer en fonds propres les startups mais baser le modèle économique du fonds d’investissement sur le long terme. Le fonds CoopVenture est ainsi né, à la fois fonds de financement original et dispositif d'accompagnement individualisé. Sont éligibles à ce fonds toute entreprise du numérique qui partage et applique au quotidien les valeurs coopératives et a une stratégie d’ancrage local de l’emploi et de création de valeur. Pour commencer, Coopventure sera testé sur le territoire grenoblois.

Créer un partenariat avec une banque locale pour financer et accompagner des projets sur son territoire

Cette troisième webconférence, proposée dans le cadre de l’atelier permanent "Financer et accompagner des petits projets et projet innovants", s'est tenue le 22 novembre 2016. Christine Gazel, chargée de mission Économie de proximité, à présenté l'expérience du Parc naturel régional du Pilat en matière d'accompagnement et de financement des porteurs de projets. Au-delà d'une présentation des éléments de contexte et des origines de l'action engagée sur ce territoire, un zoom à été fait sur le financement participatif et plus particulièrement sur le partenariat engagé avec une banque locale. A retrouver ici : le diaporama de l'intervention de Christine Gazel, l'appel à partenariat lancé par la PNR du Pilat, la convention entre le Parc et la banque et la fiche expérience sur l'action menée.

Dispositif unique en France : un contrat de sécurisation professionnelle pour des agriculteurs en reconversion (Finistère)

Depuis janvier 2018, six femmes et sept hommes agriculteurs sont engagés dans une démarche de reconversion professionnelle motivée par des raisons multiples (santé, difficultés financières, arrêt d'activité...). Ils sont accompagnés par la Chambre d’agriculture de Bretagne, le Conseil départemental du Finistère, les services de l’État, la Région Bretagne, la MSA d’Armorique et Pôle emploi, qui leur proposent un accompagnement expérimental unique en France : le contrat de sécurisation professionnelle agricole. Les 13 volontaires bénéficient ainsi d'un suivi personnalisé et individualisé leur permettant de définir leur nouveau projet professionnel. Leur démarche est financièrement sécurisée par une aide mensuelle de 1 000 €, versée pendant un an.

Émerger, se consolider ou changer d'échelle : solutions d'accompagnement pour les associations

"De l'émergence au changement d'échelle en passant par la consolidation d'un projet associatif, l'accompagnement constitue un dénominateur commun, écrit Juris associations. A chaque niveau que les acteurs souhaitent atteindre correspond une solution adaptée et fléchée". Le magazine précise ces solutions dans un dossier spécial coordonné par l'Avise.

Espace ressources "Petits Projets"

L’objectif de cet espace est de vous proposer des outils qui facilitent l’accompagnement des petits projets et projets novateurs

Vous y trouverez les fiches expériences réalisées au cours de 2014 et 2015 dans le cadre du groupe de travail sur les petits projets ainsi que différentes ressources élaborées par Cap Rural (dossiers, guides, fiches techniques)...

Favoriser l’accompagnement à l’émergence d’entreprises sociales sur les territoires

Pourquoi ? Pour répondre aux besoins sociaux non satisfaits sur son territoire, favoriser la solidarité locale et l’innovation collective, créer de l’emploi local, assurer l’attractivité et le dynamisme de son territoire, indique l'Avise dans une publication destinée aux acteurs publics ou privés impliqués dans le développement économique et social local (collectivités, services de l’État, entreprises, associations...). Sous forme de mode d'emploi, cette publication aborde notamment : le processus de création dans l'ESS, les spécificités de l'accompagnement des projets ESS, les types de dispositifs d'accompagnement à la création, des exemples d'acteurs de l'accompagnement, un zoom sur l'engagement des régions et des pistes d'action répondant concrètement à "comment favoriser l'accompagnement à l'émergence sur son propre territoire ?"

Fonds départemental de revitalisation du Rhône

Pour entreprises et associations

Les entreprises de plus de 1 000 salariés qui procèdent à des licenciements collectifs sont soumises à l'obligation de revitalisation du bassin d'emploi affecté par ces licenciements. Cette obligation financière se traduit dans certains cas par une contribution au fonds départemental de revitalisation. Le fonds départemental de revitalisation du Rhône peut soutenir des projets de développement d’entreprises ou d’associations sous forme d’avances remboursables à taux 0 et sans garantie (prêts d’honneur ou contrat d’apport associatif). Un prêt d’honneur remboursable sur une durée de 3 à 5 ans - au dirigeant de 5 000 à 10 000 € par emploi créé ou un contrat d’apport associatif à une association peut être accordé selon la typologie d’emplois accompagnés. Un accompagnement peut également être proposé au dirigeant.