sport

"Recycler pour transformer un territoire" : la reconversion architecturale et économique d'une ancienne filature

Ronchamp, 3000 habitants en Haute-Saône, dispose d'une filature bâtie au XIXème siècle et désaffectée depuis 2011. Sa reconversion se veut "un modèle d’architecture et d’urbanisme en milieu rural", selon un article du Moniteur. Le site abrite désormais le siège de la communauté de communes Rahin et Chérimont ainsi qu'une salle de répétition ; bientôt s'ajouteront une galerie d’expositions, une halle d’événements, une salle omnisports et une "cour des artisans", conformément à la double vocation économique et culturelle voulue par le nouveau propriétaire public. La colonne vertébrale de cet ensemble sera apportée par une voie verte, aménagée sur près de 2 kilomètres. Ce projet a été accompagné par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, très engagé sur la relation entre urbanisme et environnement en montagne.

Appel à projets : sport et santé en milieu rural

Pour organismes à but non lucratif (associations, collectivités...) - avant le 21 février 2018

Dans une logique de prévention ou d’amélioration de la santé, la Fondation de France soutiendra des projets innovants qui favorisent l’accès à la pratique d’une activité physique régulière et de proximité pour les personnes qui en sont les plus éloignées (personnes âgées, en situation de handicap, des minima sociaux…).

Comment un dispositif écologique aboutit à une meilleure gestion des manifestations sportives

L'évaluation des incidences Natura 2000, qui a pour but de vérifier la compatibilité d'une activité avec les objectifs de conservation d'un site Natura 2000, a été à l'origine d'une réflexion conduite par la direction départementale de la cohésion sociale de la Loire pour accompagner les organisateurs de manifestations sportives dans leurs demandes administratives. Une plateforme dématérialisée a été créée en 2011 en ce sens dans le cadre d'une démarche expérimentale qui s'articulait autour de deux piliers : l'établissement d'un calendrier commun à l'ensemble des manifestations sportives, la dématérialisation de l'ensemble des procédures administratives liées aux manifestations sportives. Une version 2 de la plateforme internet a été réalisée en 2014 et permet aux autres départements de s'emparer de cette démarche innovante.

Dotation d'équipement des territoires ruraux : les projets qui peuvent être financés

Dans une instruction du 20 janvier 2016, la direction générale des collectivités locales appelle les préfets à lancer la phase de décision sur les projets éligibles à la dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR), une dotation visant prioritairement à soutenir le développement rural. Les préfets sont ainsi invités à "lancer les appels à projet, et à réunir la commission départementale d’élus le plus rapidement possible afin qu’elle puisse fixer les taux minimaux et maximaux de subvention applicables". Les priorités définies pour l'emploi de la DETR en 2016 sont les mêmes que celles de 2015 : soutien aux espaces mutualisés de service au public, aux commerces et à la revitalisation des centres-bourgs, en particulier les maisons de santé et les MSP ; soutien aux communes nouvelles ; rénovation thermique des bâtiments publics ; accessibilité de tous les établissements publics recevant du public ; soutien aux opérations visant au financement des implantations de la gendarmerie en milieu rural. En 2016, la DETR s'élève à 815,6 millions d'euros, soit le même montant qu'en 2015. L'abondement exceptionnel de la dotation intervenu l'an dernier, à hauteur de 200 millions d'euros, a donc été reconduit cette année. A cette mesure s'ajoute le fonds de soutien en faveur de l'investissement local d'un montant de 800 millions d'euros, un dispositif que la loi de finances pour 2016 a créé pour la seule année 2016.

Est-ce la fin des financements croisés ?

La réforme territoriale n'a pas mis fin aux financements croisés. Certaines mesures leur annoncent même un bel avenir dans le domaine de la culture, du sport ou du tourisme.

Étude du "fait rural" en Rhône-Alpes

Dans un rapport daté de janvier 2013 et intitulé "L'avenir des campagnes", la commission à la prospective du Sénat souligne en introduction que "la France demeure un espace essentiellement rural". Mais de quelle ruralité parle-t-on ? De la population, des modes de vie ou d'occupation des sols, de l'accès aux services ? Ce constat national d'une ruralité persistante s'applique-t-il à la région Rhône-Alpes ? Le troisième portrait social de Rhône-Alpes s’attache à répondre à ces questions, à travers une série d’articles rédigés par les services de l’État, l’Agence régionale de santé et les Caisses d'Allocations familiales. Parmi ces articles : définitions statistiques de l’espace rural, ses fonctions résidentielles et économiques, offre d’accueil des jeunes enfants et parcours scolaires, enseignement agricole, accès aux soins d’urgence, prise en compte du rural dans la mise en œuvre des politiques de l’emploi... A lire également, un article sur "les différences structurelles entre l'agriculture des villes et l'agriculture des champs".

Évolution des parcs d’aventure

Parcours dans les arbres, tyroliennes extrêmes, structures aériennes spectaculaires, l’offre de produits en plein air incitant les gens à faire preuve d’agilité et à braver les hauteurs se propage, se diversifie et rivalise d’ingéniosité et de promesses de poussées d’adrénaline. Les installations se complexifient, multipliant ainsi les possibilités, et la technologie permet de raffiner les expériences. La clientèle évolue ; elle devient plus exigeante. Aussi, de nouveaux segments de marché s’intéressent aux défis que suggèrent ces parcs d’aventure. Le Réseau de Veille en tourisme, créé par l’Université du Québec à Montréal, propose un survol de cette industrie suivi d’exemples de produits d’aventure aérienne. On y lit/lie notamment les rapports entre les parcs d’aventure et les stations de ski ou la valorisation des forêts. Parmi les expériences présentées : la découverte de fermes par passerelles aériennes et tyroliennes, faisant ainsi se croiser agriculture et un certain type de tourisme ou de loisirs.

Les chiffres clés du tourisme en Auvergne - Rhône-Alpes

Le Comité Régional de Développement Touristique d'Auvergne et Rhône-Alpes Tourisme ont collaboré à l’élaboration d’une publication présentant les principales données de l’économie touristique de la nouvelle région. Cette publication a pour ambition d’apporter un premier éclairage sur le poids du tourisme dans l’économie régionale. Cette 1ère édition des chiffres-clés du tourisme Auvergne - Rhône-Alpes permettra d’appréhender le tourisme à sa nouvelle échelle.

Pas de piscine chez vous ? Nagez dans un camion...

Depuis la rentrée 2017, les élèves d'une petite commune Suisse testent une piscine mobile aménagée à l’intérieur d’une semi-remorque. Cette piscine ambulante est dotée d’un bassin de 16 m2 et est équipée d’infrastructures spécialisées : accès pour personnes handicapées, vestiaires, systèmes de chauffage, défibrillateur… Elle possède surtout nombre d’avantages structurels : coût moindre comparé aux piscines en dur, mise à disposition d’un service dans des zones isolées...

Publication d’une étude sur les modèles économiques de certaines associations employeuses

Une étude de l’Union des employeurs de l'ESS (UDES) et du Mouvement associatif s’interroge sur les stratégies d’évolution des modèles socio-économiques des associations employeuses de certains secteurs (social, sport, tourisme...), dans un contexte de crise économique et de recherche de financements diversifiés, d'évolution du bénévolat et de la gouvernance. Outre l’identification des enjeux du secteur associatif, ce rapport présente les modèles socio-économiques des associations ainsi que les différentes stratégies d’évolution de ces modèles. Il comporte également une étude comparative au niveau européen pour évaluer des pratiques susceptibles d’être transposées dans le contexte français. Enfin, des leviers d’évolution des modèles socio-économiques sont avancés.

Repérage des enquêtes sur les pratiques culturelles conduites à l’échelle territoriale

Réalisé à la demande du Ministère de la Culture, ce rapport a pour objectif d’apporter une meilleure connaissance des enquêtes territorialisées, de leurs objectifs, de leurs atouts et faiblesses. Plusieurs études en zones rurales, et notamment en Rhône-Alpes, y figurent. Ce recensement pourra alimenter les collectivités dans leurs réflexions sur ces thématiques et dans la mise en œuvre d’enquêtes sur les pratiques culturelles.

Signature d'un premier contrat de ruralité

Le premier contrat de ruralité a été signé le 24 novembre 2016, à Nogent-le-Rotrou (Centre-Val de Loire), par le ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales et le président du pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Perche. Ce contrat, pour lequel l’État consacre 1,5 million €, contient 16 projets portés par les communes du PETR dont le volet le plus important englobe cinq actions "derniers commerces". Les autres actions concernent le réaménagement de places, la réfection ou la création de bâtiments publics (crèche municipale...) et d'équipements sportifs, des projets en matière de patrimoine et de tourisme (aménagement des espaces publics autour d'un bien culturel, mise en valeur des collections d'un musée).

Station de montagne de demain et adaptation au changement climatique

La perspective de baisse de l’enneigement questionne la résistance du modèle économique des stations au changement climatique… Aidés d’outils développés par les chercheurs (logiciels, bases de données et études) de l'IRSTEA, les opérateurs économiques et les politiques développent des stratégies qui s’appuient sur la fiabilisation de l’enneigement et la diversification de l’offre touristique.

Un état des lieux des inégalités femmes-hommes dans les territoires ruraux

À l’occasion du 8 mars, le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) a publié une liste d’indicateurs clés sur la situation des femmes et les inégalités rencontrées dans les territoires ruraux, définis à partir d’un critère de densité. Les indicateurs présentés sont en rapport avec les principales thématiques liées aux droits et à la vie quotidienne des femmes : éducation, emploi, maternité, garde d’enfants, vieillissement, sport, sécurité… La note fait notamment apparaître que, dans les communes très peu denses, le taux de chômage est plus important chez les femmes que chez les hommes (+2,4 points), en particulier chez les - 25 ans (+6,2 points) ; l’emploi précaire des femmes est plus fréquent (près de 50% parmi les salariées de 20 à 24 ans).

Un guide sur la réhabilitation de l'immobilier de loisir dans les stations de montagne

Ce guide est un outil pratique à destination des élus et des techniciens en charge de piloter des processus de développement facilitant la réhabilitation et la remise en tourisme de l’immobilier de loisir des stations de montagne. Il met l’accent sur la nécessité de structurer une vision stratégique et une méthodologie d’action mettant en cohérence les enjeux touristiques des stations, les modèles économiques de développement et les échelles territoriales. Il analyse par ailleurs les différents outils juridiques et financiers sur lesquels agir concrètement tant sur l’existant que sur le pilotage des nouvelles opérations immobilières aptes à impacter directement ou indirectement le parc d’hébergement ou les espaces publics. Alors que le contexte réglementaire et juridique évolue, avec la loi ALUR notamment, des outils et des solutions existent. Ceux-ci permettent de créer aujourd’hui de nouvelles dynamiques collectives adaptées à chaque contexte territorial et intégrant les différentes logiques d’acteurs concernés.

Un projet qui combine énergies renouvelables, développement économique et culturel, et équipements sportif et de formation

En vue de construire deux centrales hydroélectriques sur la rivière qui traverse la commune, Uzerche (3000 habitants) a créé une société d’économie mixte avec la Société hydroélectrique du midi et en détient 51% des parts. Cette initiative répond au souhait de la ville de développer les énergies renouvelables et d’aller vers l’autonomie énergétique. La production électrique devrait pourvoir à la consommation de 800 habitants. Les deux sites d’installation ont été déterminés en fonction de projets de développement local étoffés : la création d’un bassin d’entraînement de canoë-kayac en eau vive dans une ancienne minoterie, la réhabilitation d’une ancienne papeterie-cartonnerie qui accueillera une salle de spectacle, un musée, un auditorium, un espace d’exposition, des jardins d’eau, des commerces, des services et de la formation professionnelle.

Une commune iséroise allie sport collectif et recherche d'emploi

Avec l’initiative "Jouons collectif", la commune de Voiron (38) a développé un réseau de partenaires dont l’objectif est de favoriser les rencontres entre les jeunes et les entreprises par le biais du sport. Elle permet d'une part de repérer les jeunes des clubs sportifs (handball, rugby, basket-ball et football) en difficulté dans leur recherche d’emploi et de les mettre en lien avec des entreprises locales, et d'autre part de sensibiliser au sport ceux qui sont suivis par la maison de l’emploi (MDE) pour les remobiliser. L'hebdomadaire La Gazette détaille la mise en place et le fonctionnement de cette initiative.

Une flotte de vélos dispersée sur sept points de location

En 2016, La communauté de communes du Thouarsais (31 communes, 36 400 habitants) a acheté et réparti 26 vélos électriques et 10 vélos classiques sur sept communes dans des points de location bien choisis : épiceries, garages et base de loisirs. Objectifs : combattre les fausses idées sur la faible autonomie du vélo électrique et démontrer qu’il est possible de l’utiliser à tout moment de l’année. Quel intérêt financier pour les commerçants ? Quelle nouvelle image pour le territoire ? Quels nouveaux liens entre les habitants ? Et quel impact sur l'utilisation de la voiture pour des petits trajets ? Réponses dans un article de Territoires conseils.