formation

Les métiers porteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

A retrouver sur le site du Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion : la liste des métiers porteurs vers lesquels sont orientés prioritairement le financement des formations. Dans cette liste, établie par Via Compétences (CARIF-OREF de la région AuRA), on trouvera des "métiers porteurs" (ex. : techniciens et cadres de l'agriculture / conseil et assistance technique en agriculture et environnement naturel ; exploitant polyculture ; éleveur) et "23 métiers émergents" parmi lesquels "éco-agriculteur" ou - de façon peut-être plus inattendue - "entraîneur de breaking" (le break-dance sera une discipline aux J.O. 2024).

"Élues/élus en transition, onze façons de les accommoder"

"Les élus/élues du périurbain et du rural francilien cherchent la bonne recette pour mieux s'engager dans les transitions, qu'elles soient écologiques, démocratiques, sociales, numériques, économiques". Pour les aider, plusieurs acteurs mènent le programme (Dé)formations, sur la période 2020-2022. Ils ont livré en septembre 2021 un cahier d'idées qui "retrace les défis que doit relever la formation des élus/élues pour les aider à passer à la vitesse supérieure en matière de transition". Les idées développer : faciliter l'accès à la formation, transformer la posture, mieux travailler avec ses pairs/faire système, appuyer les formateurs et l'écosystème de formation.

55 villes "moyennes" dotées de nouveaux espaces d'accès à la formation

Fruit d'un appel à manifestation d'intérêt lancé dans le cadre d'un partenariat avec le programme national Action Cœur de Ville, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a dévoilé le 26 septembre 2019 les 55 premières villes "moyennes" (pour 85 candidatures) qui accueilleront un espace d'accès à la formation dans le cadre de son programme Au cœur des territoires. Trois villes sont lauréates en Auvergne-Rhône-Alpes : Aurillac, Montélimar et Roanne.

Académie des territoires : une formation "pour aider les élus locaux à se saisir des grandes transitions territoriales et à construire la résilience de leur collectivité"

A partir de février 2022

L'ANCT, Sciences Po et la Banque des Territoires lancent la deuxième promotion de l'Académie des Territoires : une formation d'une centaine d'heures qui débutera en février 2022, délivrant le certificat "Être un décideur territorial à l'heure des transitions". Au programme : comprendre les enjeux de transformation des territoires, coopérer avec d'autres territoires et élus d'horizons différents, recevoir les clés de compréhension et d'action face aux grandes transitions territoriales.

Actes du séminaire européen "Stimuler l'innovation - comment répondre aux enjeux de la ruralité"

Cette rencontre des 17 et 18 mai 2018, proposée par le Réseau wallon de Développement Rural, était consacrée à des expériences innovantes et à des échanges de pratiques sur l’innovation en zones rurales. Toutes les présentations sont désormais accessibles en ligne. Celles-ci concernent les tiers-lieux, la souveraineté technologique, les systèmes alimentaires territorialisés, l’économie circulaire, les living labs, l'agriculture 4.0, les territoires et villages smart, les solutions pour les personnes âgées, l'agriculture et les forêts face au changement climatique, les initiatives citoyennes...

Au revoir DIF, bonjour CPF (Compte Personnel de Formation)

Issu de l'accord des partenaires sociaux du 14 décembre 2013, le CPF va démarrer le 1er janvier 2015. Introduit comme un axe majeur de réforme dans la loi sur la formation professionnelle du 5 mars 2014, le CPF est effectivement un changement de fond car, pour la première fois, il s'agit d'un droit entièrement attaché à la personne, quelle que soit sa situation personnelle, en ou sans emploi. Que l'on change de statut, que l'on change d'entreprise, le compte et son contenu restent : les droits sont entièrement transférables. Pour tout savoir le CPF !

AuRA lance son Agence régionale de l'Orientation

La Région a officiellement lancé cette nouvelle agence - sous forme associative - le 13 décembre 2019, à l'occasion de son Assemblée générale constitutive. Ses missions : organiser et financer des manifestations sur l'orientation ; valoriser les métiers et renforcer leur attractivité ; produire et diffuser de la documentation sur les métiers et les formations ; mettre en œuvre des actions favorisant l'insertion professionnelle et sociale des jeunes. Elle accueille et fédère les missions précédemment exercées par la délégation régionale de l'Onisep (Office national d'information sur les enseignements et les professions), l'Arom (Association régionale pour l'orientation et l'orientation des métiers), l'Espace info jeunesse de Clermont-Ferrand et une partie des missions régionales. Le communiqué de presse indique qu' "elle sera à la fois force de propositions et coordinatrice des actions d'orientation".

Auvergne-Rhône-Alpes : 14 territoires d'industrie retenus par le Gouvernement

Le Gouvernement a annoncé le 22 novembre 2018 les 124 territoires identifiés par la mission Territoires d'industrie. Ces territoires bénéficieront d'un accompagnement personnalisé via 17 mesures dont ils pourront se saisir pour développer ou renforcer leurs projets de territoire, afin de répondre à quatre enjeux majeurs recensés par la mission : recruter, innover, attirer des projets et simplifier. 1 360 millions € seront prioritairement fléchés vers les projets des territoires d'industrie. Les intercommunalités et les régions seront en charge de piloter les contrats au niveau local.

Auvergne-Rhône-Alpes : lancement d’un plan régional pour les métiers de l'art

Avec pour objectif de "devenir la première région d’Europe pour les métiers d’art", la Région a présenté le 18 novembre 2016 un plan annuel doté d’un million €. Ce dispositif devrait permettre d’accompagner environ 200 entreprises chaque année, grâce à un meilleur recensement de l’ensemble des professionnels, un soutien à l’investissement, un accompagnement à l’export, en soutenant la formation et en créant un pôle de compétence des métiers d’art. La Région annonce également le lancement d’un prix régional afin de valoriser les jeunes talents régionaux et les innovations.

Captation d'un savoir-faire passementier au profit de la transmission et de l'innovation

La passementerie (ou plus exactement la rubanerie) est une des productions historiques du Pilat. Une équipe de psycho-sociologues a été missionnée par le Parc du Pilat pour capter le savoir-faire d'anciens passementiers de Jonzieux (42) et dans les sociétés textiles en activité, lequel a été consigné dans un "Guide du passementier débutant" testé auprès de novices. L'objectif de captation de ce savoir-faire rubanier est la formation des passementiers dans les entreprises, mais aussi l'innovation, par exemple via des coopérations entre passementiers et autres créateurs du Pilat. Le PNR a réalisé une vidéo sur cette opération.

Centre France : des difficultés et des atouts propres aux territoires essentiellement ruraux

"Située aux confins des régions Auvergne-Rhône-Alpes [Allier], Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire et Nouvelle-Aquitaine, une partie du centre de la France présente des caractéristiques particulières" annonce l'Insee dans une étude publiée fin 2018 sur ce périmètre dit "Centre-Est" portant à la fois sur l'organisation du territoire, la démographie, le logement, l'emploi, le chômage, l'agriculture, l'ESS, le tourisme... "Composés majoritairement d'espaces ruraux, ils sont dépourvus de métropole, leurs villes étant de taille moyenne ou petite. Au cours des trente dernières années, ce territoire a dû faire face à la fois à un déclin démographique et à des pertes d'emplois. Cette étude doit permettre d'identifier les atouts et capacités de rebond de chaque territoire."

Ceux qui font : portraits d'initiatives citoyennes

Depuis juin 2016, le quotidien Le Monde a initié une série de portraits sur ceux qui, "face au pessimisme ambiant, (...) agissent, font bouger la société à petite ou grande échelle". A retrouver, des initiatives ancrées dans les territoires ruraux portées par une institutrice, une agricultrice, un sculpteur, une maire, une assistante sociale, une ancienne magistrate.

Circulaire relative à la mobilisation nationale pour l'emploi et la transition écologique et numérique

Dans une circulaire du 16 mai 2019, le Premier ministre demande aux préfets de région de convier sous dix jours les "acteurs pertinents" (partenaires sociaux, élus locaux, représentants des opérateurs concernés, associations) de leurs territoires pour mettre en musique la mobilisation pour l'emploi et les transitions - notamment écologique et numérique - annoncées par le président, à travers six chantiers. L'objectif est de remédier aux "angles morts" des politiques publiques, c'est-à-dire aux situations où celles-ci n'atteignent pas leurs objectifs faute de suivi politique ou de coordination au plus près des territoires. Pour les aider, une fiche rappelle, pour chaque chantier, les dispositifs nationaux existants, les angles morts et les pistes de travail qui pourraient être exploitées.

Cléor : nouvel outil numérique pour l'évolution professionnelle et l'orientation en Auvergne-Rhône-Alpes

Conçu conjointement par les régions Bretagne, Centre-Val de Loire et Bourgogne-Franche-Comté et leurs Carif-Oref associés, Cléor est actuellement déployé dans six régions, dont AuRA depuis 2019. Cléor est un moteur de recherche qui permet à chacun de s'informer sur les métiers, les secteurs économiques, les entreprises, avec une entrée possible par territoire ; ou bien de découvrir les métiers à partir de ses compétences, centres d'intérêt et formations (à l’exclusion des bacs généraux ES, L, S).

Conseillers numériques : la plateforme des offres et des candidatures est en ligne

Sur une durée de deux ans, l'État finance la formation et le déploiement de 4000 conseillers numériques France Services. Une plateforme est à présent en ligne pour déposer sa candidature, repérer une formation puis devenir conseiller. Les structures menant des projets d'inclusion numérique (communes, départements, régions, EPCI, collectivités à statut particulier, associations, entreprise de l'ESS, fondations, GIP) peuvent également y indiquer leur souhait d'engager un conseiller numérique.

Coopération transfrontalière : expériences, boîte à outils, défis

Pour son 20ème anniversaire, la Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT) a publié une brochure qui dresse un bilan et des perspectives pour son action et, plus largement, pour la coopération transfrontalière en Europe. Elle présente des expériences (santé, emploi, développement économique, mobilité, tourisme, culture, énergie...) qui "sont autant de bonnes pratiques transférables sur d’autres frontières", une "boîte à outils du transfrontalier", ainsi que "des réponses politiques aux niveaux local, régional, national et européen pour faire face aux défis de la coopération".

Coup d'accélérateur de l'État pour les tiers-lieux

Le 17 juin 2019, le gouvernement a installé le Conseil national des tiers-lieux et annoncé son plan pour les déployer dans les territoires : labellisation (150 dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, 150 dans les territoires ruraux), financements (fonctionnement et investissement), engagement à fournir des recettes d'exploitation, création de 1000 Micro-Folies par le ministère de la culture, accueil de certaines Maisons France services et de Campus connectés. Revue en détail dans un article de La Gazette.

Création de l'Office français de la biodiversité (OFB)

La loi portant création de l'Office français de la biodiversité, modifiant les missions des fédérations des chasseurs et renforçant la police de l'environnement, a été publiée au Journal officiel du 26 juillet 2019. D'après Localtis, "environ 2 700 agents [auparavant à l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)] sont ainsi rassemblés dans le nouvel établissement qui disposera d'un budget de l'ordre de 340 millions €". Ses missions : la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité terrestre, aquatique et marine, ainsi que "la gestion équilibrée et durable" de la ressource en eau.

Création du Diplôme d'établissement Ruralité et mandat communal (DERUMAC)

Sciences Po Lyon et l'Association des maires ruraux de France (AMRF) ont signé le 28 juin 2021 une convention de partenariat pour construire le parcours de formation DERUMAC qui sera proposé aux élus des territoires ruraux, en particulier des communes de moins de 3 500 habitants de toute la France. "Le parcours alliera l'acquisition des fondamentaux de l'exercice d'un mandat électif à une formation axée sur le pilotage du développement d'un territoire, en intégrant les spécificités de la ruralité", indique un communiqué de presse. De premiers élus pourront être formés dès l'automne 2021. "Composé de plusieurs modules thématiques, il pourra se dérouler sur la durée du mandat, pour répondre aux contraintes d'organisation et aux disponibilités des élus."