associations

"L’installation agricole à bas coût, pourquoi, comment"

"S'il est souvent possible dans un cadre familial de payer progressivement - voire partiellement - son installation (...), c'est rarement le cas pour les personnes qui s'installent en dehors du cadre familial et en particulier pour celles non issues du milieu agricole". Les aides à l'installation sont difficiles à obtenir pour des porteurs de projets considérés comme "atypiques" par l'institution, et certains avancent résolument en dehors du parcours de l'installation aidée. Sous le titre "L’installation agricole à bas coût, pourquoi, comment", un dossier du magazine Transrural initiatives, s'appuyant sur des travaux du Comité d’appui stratégique agricole du MRJC, montre comment des porteurs de projet agricole "ont surmonté ce frein du coût en s'installant à plusieurs, progressivement ou comment les collectivités ont, elles aussi, un rôle à jouer".

12 points pour améliorer l'animation d'un conseil d'administration

Le magazine Association Mode d'emploi propose 12 conseils pour avant, pendant et après un conseil d'administration afin que la réunion soit efficace, c'est-à-dire sans traîner en longueur et débouchant sur du concret. La plupart de ces conseils conviennent tout autant à la préparation et au déroulé d'autres types de réunions : commission, séminaire de travail... Un peu de rigueur et de méthode...

60 initiatives locales de lutte contre la précarité alimentaire et d'alimentation solidaire

Épiceries solidaires, achats groupés, paniers bio locaux accessibles, jardins d'insertion, ateliers cuisine et de sensibilisation. Toutes ces initiatives et bien d'autres sont décrites dans une publication spéciale de RESOLIS, élaborée avec le soutien financier de la Fondation Daniel et Nina Carasso, et qui fait suite aux états Généraux de l’Alimentation (2017) auxquels participait l'association.

Accueil et intégration des ressortissants étrangers

Comment faciliter l’intégration socio-économique et l’accueil des ressortissants étrangers à leur arrivée ? Porté par des associations italiennes et espagnoles, en partenariat avec RESACOOP, le projet D.I.S.Co.R.S.I Migranti (pour Dialogue Interrégional sur les Services en termes de Compétences, Résidence et Santé pour l’intégration des migrants) s’intéresse aux solutions mises en place par les institutions et la société civile. Premier objectif du projet : observer les pratiques innovantes ou émergentes et les services disponibles en Auvergne Rhône-Alpes et en Catalogne, pour proposer des ajustements dans le Piémont. Un ensemble de ressources est déjà en ligne. Face à l'urgence d'un accueil adapté aux mineurs non accompagnés, l'observatoire national de l'action sociale a publié en janvier 2018 une étude montrant comment certains départements ont réussi progressivement à transformer leur offre d’accueil et d’accompagnement de ce public afin de favoriser son intégration sociale. De son côté, Transrural Initiatives publie un dossier "Repenser l'accueil des migrants dans les territoires ruraux", qui fait suite au colloque organisé par le Réseau Civam et Accueil Paysan en 2017, proposant notamment des expériences d'accueil. Enfin, deux articles pointent le rôle des médiathèques dans l'accueil et le parcours des migrants. Enfin, un autre article de La Gazette montre comment plusieurs villages auvergnats "ont fait de l'accueil de réfugiés une deuxième nature".

Alimentation et développement durable : plusieurs publications

Au cours de ces derniers mois, plusieurs centres de ressources et acteurs institutionnels ont publié des documents portant sur l'"alimentation durable" et les "systèmes d’alimentation [ou "alimentaires"] durable territorialisés". Ceux-ci s'adressent selon les cas aux acteurs publics et privés et présentent les enjeux et défis d'une agriculture et d’une alimentation durables, des notions clés, des analyses de projets et donnent des clés pour entamer des projets alimentaires territorialisés.

Ambition ÉCO : un site unique pour les entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes

Lancé fin 2018, Ambition ÉCO est à la fois un portail d'information et un guichet unique du soutien de la Région aux entreprises. Ce guichet recense l'ensemble des outils de financement et d'accompagnement de la Région en direction des entreprises en lien avec l'agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises et les autres partenaires économiques régionaux : Bpifrance, chambres consulaires, partenaires bancaires et fonds d'investissements, Business France, incubateurs, organisations patronales, réseaux initiatives et entreprendre, acteurs de l'Économie sociale et solidaire…

Appel à candidatures : accélérons la transition agricole et alimentaire, du champ à l'assiette

Pour personnes morales de droit privé ou exploitants agricoles

Lancé début septembre, PROSPER rassemble plusieurs acteurs du financement (Banques des Territoires, Groupe SOS, Crédit Mutuel...) décidés à mettre en commun leurs moyens pour faciliter le financement de projets développant, dans la filière alimentaire, "un projet économique ambitieux ayant pour objectif la préservation et/ou la reconstitution du capital naturel, la préservation du capital humain et social et qui prônent un partage équitable des fruits de leurs activités économiques".

Appel à candidatures Ronalpia dédié aux porteurs de projets en Drôme-Ardèche

Pour porteurs de projet d'entreprise sociale ou d'association apportant une solution entrepreneuriale en réponse à des besoins sociaux/environnementaux peu ou mal couverts sur leur territoire (vieillissement, mobilité, commerces, transition écologique…) - avant fin février 2019

Après avoir accompagné une soixantaine d'entrepreneurs sociaux à Lyon, Grenoble et Saint-Étienne, Ronalpia lance ce premier appel à candidatures dédié à la Drôme et à l'Ardèche avec le soutien de l'association Initiactive 26 07. A partir d'avril 2019, l'incubateur Ronalpia proposera neuf jours de formation collective à Eurre (26), 18 heures d'accompagnement individuel, une communauté d'une centaine d'entreprises sociales et un réseau de partenaires locaux.

Appel à intérêt : expérimenter une méthodologie d'inventaire, d'animation et de valorisation du patrimoine culturel immatériel

Pour territoires pilotes, qui bénéficieraient ainsi d'un accompagnement à titre gracieux

Si les territoires sont riches d'un patrimoine immatériel et vivant, sa valorisation demeure souvent insuffisante. Comment alors le transmettre aux générations futures ? Le Pôle d'innovation territorial de l'université d'Aix-Marseille, implanté à Digne-les-Bains (berceau du concept de Géoparc), a mis au point une méthode afin de mieux identifier ces ressources et de faire émerger des projets intéressant l'ensemble d'une communauté. Elle sert de support à une formation-action de deux jours qui a pour objectif de mobiliser tous les acteurs (élus, techniciens, associations, citoyens...) souhaitant confronter leurs points de vue quant aux potentialités de leur territoire de vie, en vue de coproduire et de porter un projet partagé dont ils seront les ambassadeurs.

Appel à projets : construire une Europe durable pour toutes et tous

Pour associations et groupes de citoyens locaux - avant le 15 février 2019

Financé par la Commission Européenne, cet appel à projets a pour vocation de susciter l'engagement des structures de terrain aux Objectifs de développement durable (ODD) et de renforcer la mise en œuvre de ces objectifs au niveau local. Les projets devront contribuer à atteindre les résultats suivants : renforcer les capacités des acteurs locaux ; renforcer et/ou créer des réseaux et plateformes locaux d'échanges de pratiques et de savoirs sur la mise en œuvre et le suivi des ODD ; renforcer les alliances entre acteurs locaux engagés dans la mise en œuvre des ODD ; et sensibiliser et engager les citoyens dans la promotion des ODD. Trois thèmes sont prioritaires : réduction des inégalités, alimentation et agriculture durables, consommation et production responsables. Trois financements d'un montant maximal de 2 000 € seront octroyés.

Appel à projets : emploi et activité - des solutions innovantes et solidaires pour une société numérique intégrante

Pour associations, coopératives, ou regroupements de structures permettant de construire une offre de services territorialisée - avant le 23 janvier ou le 29 mai 2019

La Fondation de France soutiendra des démarches qui lèvent des obstacles (liés à la personne, au territoire ou au secteur d'activité) pour l'accès à un revenu lié à un travail : par l'insertion de personnes éloignées de l'activité professionnelle dans les tiers-lieux ; par le développement d'une économie collaborative d'utilité sociale ; par l'acquisition de compétences numériques professionnelles.

Appel à projets : faire ensemble avec nos différences

Pour associations à but non lucratif et structures d’intérêt général ayant au moins deux ans d’existence - appel à projets permanent

Dans le cadre de cet appel à projets, la Fondation SNCF choisit de soutenir des actions inter-associatives (toute action doit être coconstruite et pilotée par au moins trois associations) qui permettent aux citoyens qui ne se côtoient pas habituellement ou se connaissent mal de se rencontrer et de partager des activités communes. L’objectif est de leur permettre de s’ouvrir aux autres, s’enrichir des différences, partager pour aller au-delà des idées reçues et aussi trouver leur place dans la société. Au-delà de la rencontre, la notion de "faire ensemble" est fondamentale, car l’action commune favorise le partage et l’enrichissement mutuel. Les projets peuvent par exemple associer deux générations ou plus, un public en situation de handicap et un public valide, des personnes de cultures différentes, favoriser la mixité... Enjeux de cette démarche : la co-construction associative qui multiplie les angles d’attaque, conforte la pertinence des actions, et qui par la mutualisation des ressources et des énergies optimise l’impact et fait bouger les lignes ;  le partage des "différences" dans l’action et la mise en œuvre de réalisations communes.

Appel à projets : fonds d'innovation sociale Auvergne-Rhône-Alpes

Notamment pour structures de l’ESS (associations, structures coopératives, structures d’insertion par l’activité économique, entreprises disposant de l’agrément "entreprise solidaire d’utilité sociale") - appel à projets permanent

Cet appel à projets permet de soutenir les projets qui apportent une solution innovante à des besoins sociétaux peu ou mal satisfaits. Ce soutien prend la forme d'un prêt Fonds européen de développement régional (FEDER) Innovation à taux zéro d’une durée de 5 à 8 ans avec différé de remboursement maximum de 3 ans, d’un montant minimum de 50 000 €, pouvant aller jusqu’à 60 % maximum des dépenses éligibles.

Appel à projets : services innovants ViaRhôna/EuroVélo 17

Pour collectivités, associations, entreprises... - appel à projets permanent sur la période 2017-2018

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, autorité de gestion du Programme Opérationnel Interrégional Rhône Saône (POI) 2014-2020, lance cet appel à projets pour faire émerger et sélectionner des projets de services innovants spécifiquement adaptés aux utilisateurs et clientèles de ViaRhôna/EuroVelo 17 dans les champs du numérique et de l’offre de services.

Appel à propositions : accroître l’offre certifiée du bois d’œuvre alpin transformé localement

Selon le type d'actions : pour entreprises ou pour associations, organismes consulaires et interprofessionnels, collectivités publiques…

Cet appel à projets s'inscrit dans l'axe 2 "Structurer et consolider la filière alpine de la transformation du bois pour la construction" du Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes. Objectifs visés : contribuer à augmenter et à dynamiser l’activité de transformation locale du bois d’œuvre alpin certifié "Bois des Alpes" pour la construction. L'appel à propositions cible deux types d’actions : moderniser et développer les entreprises de la première et seconde transformation de bois d’œuvre local ; soutenir la structuration des acteurs de la transformation de bois d’œuvre local.

Appel à propositions : accroître la découverte estivale du massif par la valorisation du patrimoine naturel et culturel dans les espaces valléens

Pour collectivités et établissements publics, syndicats mixtes, associations, structures de réseaux, entreprises propriétaires d’infrastructures de découverte patrimoniale…

Cet appel à projets s'inscrit dans l'axe 1 "Protéger et valoriser les ressources alpines pour un développement durable des territoires de Montagne" du Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes. Objectifs visés : valoriser et renforcer l’attractivité du patrimoine naturel et culturel alpin par l’accroissement de la fréquentation des sites et infrastructures de découverte de la montagne (en dehors de la période hivernale). L'appel à propositions cible les actions en matière de développement des activités de loisirs et de valorisation et découverte des identités et savoir-faire locaux, ainsi que les investissements pour la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel.

Appel d'offres : expérimenter avec des collectifs locaux une agroécologie territoriale

Pour collectifs territoriaux portés par des agriculteurs - avant le 28 février 2019

La FNCuma, TRAME, Réseau Civam, la FRCIVAM Pays de la Loire, la FADEAR et France Nature Environnement (FNE) lancent cet appel d'offres destiné à identifier cinq collectifs engagés dans des partenariats locaux élargis (collectivités, associations, parc naturels, administrations, acteurs économiques...) et dans des démarches collectives de transition agroécologique, pour innover dans la manière dont sont conçues et mises en œuvre les politiques publiques agroenvironnementales en France. Ils participeront au dispositif d'accompagnement et d'expérimentation du projet "Expérimenter avec des collectifs locaux une agroécologie territoriale" (ECLAT) soutenu par le Réseau Rural Français de 2019 à 2021 et dont l'objet est de répondre à la question suivante : dans quelle mesure et à quelles conditions un collectif multi acteurs peut-il concevoir, mettre en œuvre et gérer une politique de transition agroécologique territoriale ?

Appréhender la gestion et le fonctionnement d'un groupe associatif

L’évolution des besoins, toujours plus complexes à satisfaire, et nécessitant une approche pluridisciplinaire et spécialisée, les questions liées au financement des activités, la pression des tutelles, conduisent les associations à se développer au sein de "groupes" à géométrie variable. Bien qu' "il n'existe pas de définition légale de la notion de groupe associatif", prévient Juris Association, son dossier de 19 pages propose d'appréhender les enjeux de ce dispositif complexe (pouvoir et argent, ressources humaines, fiscalité).

Après 10 ans, l'épicerie associative d'un village est parvenue à l'équilibre

En 2007, en réaction à la fermeture d'un commerce de proximité, les habitants de Rablay-sur-Layon (789 habitants, Maine-et-Loire) ont réfléchi "à un lieu de rencontre où consommer différemment deviendrait possible", rapporte Maires de France. La création d'une association pour porter le projet a suivi. Et la mairie, associée au projet, a accepté de louer des bâtiments à titre gracieux. 13 000 € sont levés par souscription populaire, ce qui a permis d'ouvrir l'épicerie en 2008. Aujourd'hui, ce sont quatre salariés, un chiffre d'affaire qui s'établit à 500 000 € par an et un lieu qui est devenu "le véritable poumon du village".

Association : comment réussir l'accueil des bénévoles ?

"Autour de la notion d'accueil des bénévoles s'articule le besoin d'une découverte mutuelle entre accueil et accueillant" indique un article pratique sur le sujet de Juris Associations. Car un processus de "recrutement" spécifique mérite d'être mis en œuvre, qu'il convient de distinguer d'un recrutement de salarié. Comment réussir les premiers contacts entre une association / un salarié et un bénévole ? Quels sont les premiers pas pour trouver l'adéquation entre les attentes d'un bénévole et les besoins de l'association ? Et quel processus d'intégration conduire pour que le bénévole s'approprie les valeurs, le projet et le fonctionnement de l'association ?