• Je m'intéresse à
  • Autre sujet

Un centre de ressources sur les pratiques et les métiers du développement local

Sa vocation est de promouvoir le développement des territoires ruraux et périurbains d'Auvergne-Rhône-Alpes à partir de trois axes principaux :

  • renforcer l’ingénierie par les compétences et les savoir-faire
  • proposer des méthodes et des outils innovants
  • susciter le partage d’expériences et la diffusion des connaissances.

Cap Rural propose des services en continu et organise annuellement une soixantaine de sessions collectives.

Agissant au plus près des acteurs de terrain et favorisant leur décloisonnement, Cap Rural se voit confier depuis 2009 par la Région et l’État la mission réseau rural Rhône-Alpes, et depuis 2018 la mission réseau rural Auvergne-Rhône-Alpes.

Son action implique une veille continue sur les pratiques du développement, les démarches innovantes, les travaux de recherche et les enjeux qui touchent les espaces ruraux et périurbains. Effectué en partenariat ou en coproduction avec des universitaires et des acteurs du développement, ce travail de détection, d’analyse et de capitalisation nourrit en permanence son expertise et son offre de services, notamment en matière de création et de transfert de méthodes.

Créé en 2015, Cap Rural possède une expérience unique en matière de professionnalisation des agents de développement et de création d’activités en milieu rural. Cette structure originale succède en effet au Centre régional de ressources du développement rural (CRDR), créé en 1996 et associé en 2007 aux Sites de proximité pour l’emploi et la création d’activités au sein de la Plate-Forme régionale développement rural.

Cap Rural est cofinancé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’État, l’Europe et les cotisations de ses usagers. Cap Rural est porté par l'Établissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) Le Valentin à Bourg-lès-Valence (26)

A lire :

Les douze missions de Cap Rural

Mises en réseaux et sujets émergents

Objectifs et modalités d'actions

Mise en œuvre en janvier 2015, cette mission poursuit deux objectifs principaux : assurer l’animation du réseau rural Rhône-Alpes et décrypter des sujets émergents qui ont un impact sur le développement des territoires ruraux et périurbains. Ces sujets émergents sont des sujets nouveaux dans le champ du développement et/ou ouvrent sur de nouvelles pratiques ; ils peuvent être aussi "orphelins", c’est-à-dire déjà évoqués mais non traités en tant que tel.

Pour le premier objectif, la mission vise à :

  • Valoriser les expériences conduites en Rhône-Alpes, repérer des ressources, des expériences intéressantes pour les acteurs de Rhône-Alpes, repérer des partenariats et des collaborations possibles avec des réseaux ruraux régionaux
  • Contribuer aux travaux du réseau rural et à la dynamique nationale
  • Organiser l’événement annuel des acteurs du réseau Rhône-Alpes (Innov’Rural)

Le second volet de la mission vise à :

  • Animer des groupes de travail multi acteurs sur des sujets à enjeux pour le développement rural : repérer des actions et des compétences, identifier les besoins d’informations/de méthodes..., organiser des sessions (échanges d’expériences, formations…), proposer des modalités d’actions, suggérer des politiques publiques d’accompagnement
  • Explorer de nouvelles thématiques en anticipation d’action (ex. transition écologique, espaces test agricoles, foncier forestier…) : décryptage du sujet, analyse des enjeux pour le développement rural, identification des acteurs et des actions déjà engagées, identification des besoins des élus et des professionnels, propositions d’actions

Exemple de sujet émergent travaillé actuellement : foncier forestier

En accord avec les acteurs régionaux de la filière forêt-bois et la région Auvergne-Rhône-Alpes, Cap Rural anime depuis février 2016 un groupe de travail régional composé de chargés de mission de 10 territoires forestiers de Rhône-Alpes.

Principales réalisations à ce jour :

  • Échanges d’expériences sur les questions du foncier forestier et professionnalisation des membres du groupe de travail
  • Élaboration de propositions d’actions nouvelles auprès de la région et des acteurs de la filière
  • Impulsion de nouveaux outils pour les acteurs des territoires forestiers en lien avec les acteurs régionaux concernés (déploiement en Rhône-Alpes de l’outil bourse foncière du site Bois d’Auvergne, création d’une "boîte à outils loi LAAAF 2014" à destination des élus locaux…)
  • Organisation d’une journée régionale de diffusion de solutions et outils pour agir sur le foncier privé et améliorer la mobilisation des bois

Pour en savoir plus sur ce chantier en cours (foncier forestier) : cliquer ici

Contact

Patrick Grimault - chargé de mission Mises en réseaux et sujets émergents
Cap Rural
Lycée agricole Le Valentin
Avenue de Lyon
26 500 - Bourg-lès-Valence
04 75 82 90 49 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dynamiques territoriales de créations d'activités villes-campagnes - Coordination du réseau Envie d'R

Contact

Aurélie Braillon - chargée de mission dynamiques territoriales de créations d'activités villes-campagnes - coordination du réseau Envie d'R
Cap Rural
Lycée agricole Le Valentin
Avenue de Lyon
26 500 - Bourg-lès-Valence
04 75 61 01 26 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dynamiques territoriales de créations d'activités - Construction d'offres d'activités (COA)

Historique

Partant du constat que chaque emploi compte en espace rural et que dans la plupart des espaces ruraux il n’est pas suffisant de se contenter d’attendre l’arrivée d’entrepreneurs ou le développement des entreprises locales, la construction d’offres d’activités pose comme principe qu'il existe partout des potentiels d’activités, des ressources (humaines, foncières, des filières, des bâtiments vacants…) qui, travaillées localement, permettent de créer des emplois.

Dès 1994, l’État et la Région Rhône-Alpes impulsent, grâce aux programmes européens, dans des territoires de confins particulièrement atteints par la désertification, l’absence d’emplois ou de services, des dynamiques de création d’activités dans le champ du développement local : les Sites de proximité pour l’emploi et la création d’activités. Très rapidement, ces Sites, s’inspirant d’analyses régionales sur les enjeux des espaces ruraux et de réflexions menées dans d’autres territoires, vont expérimenter le concept d’offres d’activités :

  • une activité travaillée à partir des potentiels et des ressources locaux et qui, seule ou combinée à d’autres, doit être rémunératrice
  • une offre proposée à des créateurs potentiels qui combine l’activité mais aussi son environnement (le foncier, le bâti, l’accueil local, l’emploi salarié du conjoint…)
  • un acteur pivot tout au long de la démarche, l’agent de développement, qui active un groupe d’acteurs locaux.

Le CRDR accompagne alors les Sites de proximité dans un travail de capitalisation qui produira un premier guide méthodologique, lequel évoluera ensuite régulièrement. Le réseau des Sites, le CRDR à partir de 1998, diffusent cette méthode, dans et hors Rhône-Alpes, notamment en s’investissant dans des initiatives tel que le Collectif Ville-Campagne, en organisant des formations ou des temps d’échange d’expérience. A partir de 2009, la Plate-Forme régionale développement rural crée une mission régionale pour amplifier, au-delà du périmètre des Sites, la mise en œuvre de cette démarche.

Objectifs

Cap Rural pose comme priorité au développement rural la création d’emplois et mobilise en ce sens les acteurs locaux. Ceux-ci ont des marges de manœuvre à leur échelle pour intervenir de manière adaptée en faveur de la création d’activités et de l’emploi, notamment en :

  • accompagnant les porteurs de projets ou en coordonnant les structures d’accompagnement
  • travaillant sur la qualité de l’accueil, un des facteurs d’attractivité du territoire (conditions et cadre de vie, offre d’habitat et de services, développement culturel…)
  • incitant à la création d’activités, à partir du repérage local et de l’activation des potentiels d’activités.

Cap Rural accompagne les acteurs afin de créer des activités en utilisant la démarche de construction d’offres d’activités (faire un lien avec la présentation de la démarche).

Les évolutions des espaces ruraux créent des difficultés mais offrent également de nouvelles opportunités de création d’activités : accroissement des mobilités, fonction résidentielle en expansion, évolution des complémentarités villes-campagnes, diversité des usages des ressources… Il s’agit alors d’identifier des potentiels d’activités (besoins des entreprises et des habitants, patrimoine, ressource humaine…) et de proposer à des porteurs de projets des offres d’activités construites.

En Rhône-Alpes, des financements sont mobilisables pour travailler selon cette approche :

  • Mesure 36 du FEADER - Volet 36.D
  • LEADER
  • Projets stratégiques agricoles et de développement rural (Psader) : délibération n° 11.05.770 du Conseil régional. Point 1.2. Favoriser l’émergence de nouveaux potentiels d’activité économique en milieu rural. (faire un lien avec mesure 36 du FEADer / LEADER / Psader).

Modalités d'actions

  • Accompagner des agents de développement qui mènent déjà des actions de construction d’offres d’activités (repérage et validation de potentiels d’activités, conditions à réunir pour proposer une offre d’activités, recherche de candidats en réponse à une offre…) ou qui ont envie d’utiliser cette démarche (organisation des acteurs, identification des priorités locales…), en apportant méthodes et ressources.
  • Impulser auprès des acteurs l’envie de mener des démarches proactives en faveur de la création d’activités pour l’intérêt du territoire et en agissant sur les ressources et besoins locaux. Produire et transférer de la méthode, des outils, des ressources. Le guide méthodologique La construction d’offres d’activités des espaces ruraux est un outil opérationnel et de référence pour la mise en œuvre de la démarche.
  • Proposer des temps d’échanges et de visites d’expériences, d’exploration, pour ouvrir de nouvelles pistes, découvrir des outils, conforter sa pratique.

Pour les élus, la société civile organisée, les professionnels de l’ingénierie :

  • Des rencontres organisées sur les territoires pour proposer de la méthode, des exemples, des idées afin d’inciter à agir et d’aider à la prise de décision (contact individuel, réunion territorialisée, intervention, mise en situation…)
  • L’Atelier permanent de la construction d’activités : 3 à 5 journées par an, ciblées sur le sujet pour découvrir des expériences, envisager de nouveaux enjeux, de nouvelles façons de faire et construire un réseau
  • De la mise en réseau ciblée (sur un sujet, un point de méthode)

Uniquement pour les professionnels de l’ingénierie :

  • Des appuis méthodologiques ponctuels et ciblés
  • Des formations sur la démarche ou plus approfondies sur un sujet ou un point de méthode
  • Des notes, des guides méthodologiques, de la veille

Exemples de réalisations

En septembre 2014, Cap Rural a organisé une formation « Faire émerger des emplois et des entreprises : de la détection de potentiels à l’installation de candidats » qui a réuni 11 agents de développement. Cette formation, ancrée sur la commune de Pélussin, a permis aux agents de :

  • Repartir avec une méthode décortiquée pas à pas et des outils utilisables facilement
  • Échanger entre eux sur leurs situations locales et ce qui est tenté comme action
  • Rencontrer un professionnel expérimenté sur le sujet et de prendre le temps d’échanger sur ce qui pose question
  • Rechercher de potentiels par un travail de terrain mené dans la vallée du Régrillon.

Cap Rural a fait en 2013 et 2014 un appui méthodologique à un agent de développement d’une structure associative sur plusieurs actions de construction d’offres d’activités :

  • La situation 1 : l’agent de développement mène des actions de détection de potentiels en lien avec un local vacant et la volonté d’élus d’y installer une activité. Le travail mené (enquêtes, séances de créativité…) a abouti à l’idée d’un lieu de vente de produits locaux. Les questions de l’agent : Jusqu’où une articulation entre le travail mené par un groupe local et les motivations du porteur de projet et comment la garantir ? Comment travailler en partenariat sur ce projet entre les différents acteurs qui interviennent sur la création d’activités sur le territoire ? L’appui a pris la forme d’une rencontre puis de 2 entretiens téléphoniques pour construire des éléments de réponses et apporter de l’outillage.
  • La situation 2 : cet agent doit proposer une démarche à des élus qui ont la volonté d’implanter sur leur commune une activité économique à l’année permettant le maintien et la venue d’habitants avec une dynamique associant la population. L’appui a consisté à faire des retours sur les différentes étapes (quand et comment mobiliser localement, quand et auprès de qui faire des validations…).

Contact

Marion Lesourd - chargée de mission dynamiques territoriales de créations d'activités - construction d'offres d'activités (COA)
Cap Rural
23 rue Jean Baldassini
69364 Lyon cedex 07
07 48 94 70 82 -Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.