Deux expériences de reconversion industrielle

Dans deux éditions distinctes de l'été 2018, La Gazette des communes présente deux projets différents. A Friville-Escarbotin (4 700 habitants, dans la Somme), la commune transforme une ancienne usine de serrurerie, abandonnée 15 ans plus tôt, en un accueil de loisirs et une cantine. Plus à l'est, la communauté de communes du pays Haut Val d'Alzette (27 700 habitants, en Moselle) abrite 70% de travailleurs transfrontaliers qui se rendent quotidiennement au Luxembourg, suite à la fin de l'industrie sidérurgique ; avec quatre communes du grand-duché, elle crée un groupement européen de coopération territorial pour créer une écocité transfrontalière fortement tournée vers le numérique et la transition énergétique.

A lire :

  • La longue reconversion d'une friche industrielle en un lieu d'accueil éducatif, Isabelle Boidanghein, La Gazette, 16 juillet 2018 (1 page)
    Demander cet article en copie (un service réservé aux cotisants 2018 à Cap Rural)
  • L'histoire extraordinaire de la communauté de communes du val d'Alzette, Juliette Vilrobe, La Gazette, 30 juillet 2018 (2 pages)
    Demander cet article en copie (un service réservé aux cotisants 2018 à Cap Rural)

Mots-clés: énergie, alimentation, industriel, coopération, économie, jeunesse, transition, foncier, Collectivités