• Être en veille et se former
  • Vu, lu pour vous
  • La notion de biens communs territoriaux

La notion de biens communs territoriaux

Dans cet entretien proposé par Métropolitiques, Alberto Magnaghi, théoricien et chef de file du courant territorialiste (Italie), s'attarde en particulier sur les questions de reterritorialisation et de réappropriation citoyenne du développement local. Il explique pourquoi il plaide pour une mise en valeur du patrimoine territorial, "condition d’un développement local auto-soutenable (...), c’est-à-dire un mode de développement qui n’a pas besoin de soutien extérieur et qui, de ce fait, réduit l’empreinte écologique en même temps qu’il construit les conditions d’un monde égalitaire et solidaire, fédératif."

"Associer le préfixe « auto » au terme « soutenable » est donc un moyen de souligner le rôle actif que doivent jouer les habitants-producteurs d’une communauté dans le développement du territoire et la production d’un commun ; c’est en mettant en commun des éléments du patrimoine territorial que la population elle-même peut agir pour l’auto-soutenabilité du développement."

Un exemple (autour du contrat de fleuve de l'Arno, en Toscane) permet d'illustrer ses propos.

A lire : Les territoires du commun, Entretien avec Alberto Magnaghin, Sandra Fiori, Métropolitiques, 10 mai 2018

Mots-clés: recherche, Europe, développement local