• Être en veille
  • Vu, lu pour vous
  • Lutte contre une mauvaise alimentation : l'approche par l'accessibilité

Lutte contre une mauvaise alimentation : l'approche par l'accessibilité

Constatant que l’approche privilégiée par la santé publique de "nutrition" est insuffisante pour agir sur les comportements individuels, l'association Fabrique Territoires Santé s'est intéressée à "la question de l’accessibilité, financière, géographique et culturelle, d’une alimentation saine", à laquelle "certains territoires apportent des réponses". L'association a mené une capitalisation auprès des acteurs locaux et repéré un ensemble de ressources utiles pour appréhender le sujet. Issu de ce travail, un dossier ressources propose un état des lieux et présente une trentaine d'actions locales inspirantes sur les thématiques suivantes : l’aide alimentaire, la restauration collective, l’animation de jardins collectifs, l’organisation de circuits courts et de modes de distribution directs, le soutien à l’agriculture locale, et enfin l’élaboration de stratégies alimentaires territoriales.

Afin de réaliser ce dossier ressources, un appel à contributions a été diffusé à l'automne 2017. Il a reçu 26 réponses, venant principalement de centres communaux d’action sociale et d’associations locales. Un seul service santé municipal a participé. Une recherche documentaire complémentaire, avec l’appui du Comité régional d’éducation pour la santé (CRES) de Provence-Alpes-Côte d’Azur, a permis d’agréger des ressources utiles aux acteurs locaux.

A lire : Alimentation et territoires, Fabrique Territoires Santé, février 2018

Mots-clés: social, alimentation, santé, agriculture, commerce, circuits courts, associations, foncier, Collectivités