• Être en veille et se former
  • Vu, lu pour vous
  • De plus en plus d'associations deviennent coopératives pour gagner en légitimité

De plus en plus d'associations deviennent coopératives pour gagner en légitimité

De plus en plus d'associations choisissent le modèle coopératif (Scop ou SCIC), se transformant ainsi en entreprises appartenant à leurs salariés, notamment pour "disposer d'une gouvernance légitime et plus structurée" ou développer leurs activités commerciales, selon une étude de la Confédération générale des Scop. Entre 2012 et 2016, le nombre d'associations ayant choisi de se transformer en coopératives a ainsi augmenté de 46%. Elles totalisent 4 900 emplois et génèrent un chiffre d'affaires global de 217 millions €. Si ce changement de statut est constaté dans toute la France, Auvergne-Rhône-Alpes concentre 20,3% des effectifs des transformations d’association sous forme de coopérative.

A lire : Une nouvelle étude sur les Sociétés coopératives issues de transformations d’association, CG Scop, 16 février 2018

A télécharger : Les sociétés coopératives issues des transformations d'association. Chiffres clés & enquête 2017, CG Scop, 2017 (6 pages)

Mots-clés: financements, coopératives, gouvernance, associations, région