• Être en veille
  • Vu, lu pour vous
  • Les villes moyennes d'Auvergne-Rhône-Alpes à l’horizon 2050

Les villes moyennes d'Auvergne-Rhône-Alpes à l’horizon 2050

"Si comme le pensent certains, le sens de l’histoire se confond avec le mouvement de concentration des populations dans de grandes métropoles, d’autres scénarios et d’autres histoires sont possibles, que la prospective se doit de mettre en œuvre", affirme le Conseil économique, social & environnemental d'Auvergne-Rhône-Alpes. Dans un rapport de décembre 2017, le CESER revient sur quelques définitions et faits historiques, dresse un diagnostic des villes moyennes de la région et présente des scénarios d'avenir possible.

Les quatre scénarios génériques d’évolution des villes moyennes à l’horizon 2050

  • L’hyper-métropolisation ou la métropole égoïste : les villes moyennes asséchées
  • La régio-polarisation ou les archipels métropolitains : les villes moyennes intégrées et les autres
  • Les territoires interstitiels : les villes moyennes dépecées par les bourgs et les métropoles
  • Une stratégie renouvelée d’aménagement du territoire : les villes moyennes réinventées

A lire :

A lire également : Villes moyennes en France : vulnérabilités, potentiels et configurations territoriales, En Bref, n°45, CGET, 15 décembre 2017

Mots-clés: relations villes-campagnes