• Être en veille et se former
  • Vu, lu pour vous
  • Clés de réussite pour des projets alimentaires territoriaux

Clés de réussite pour des projets alimentaires territoriaux

"Les projets alimentaires territoriaux (PAT), lancés par la loi d’avenir de 2014, sont des projets politiques transversaux permettant d’unir de multiples initiatives", indique La Gazette. "Quel que soit leur point de départ, les PAT sont des fusées à plusieurs étages. « Il faut avoir des entrées diverses pour pouvoir rassembler un maximum de monde »", note un élu impliqué dans un de ces projets. L'hebdomadaire décortique, outre la ou les bonnes entrées à choisir pour fédérer les acteurs, les leviers qui ont permis à trois PAT de fonctionner : réserve foncière, développement d'un projet agricole, outils de transformation. Et de rappeler que le diagnostic ("ce qui est produit, transformé, distribué et consommé sur son territoire" puis l'analyse des flux physiques) est un préalable indispensable.

A lire :

  • Trois projets alimentaires territoriaux qui ont réussi à mettre la main à la pâte, Hélène Huteau, La Gazette, 6 novembre 2017 (2 pages)
    Demander cet article en copie (un service réservé aux cotisants à Cap Rural)

De son côté, l'Assemblée des communautés de France (AdCF) propose, dans l'édition de novembre 2017 de son magazine, un dossier intitulé "Le programme alimentaire territorial comme axe de développement local". Revenant sur l'historique de ce label et les différents types de PAT, la publication donne la parole à des acteurs (élus, chambre d’agriculture), revient sur plusieurs expériences, et énumère les leviers de financement disponibles.

A lire :

Mots-clés: alimentation, coopération, agriculture, élus, Collectivités, ingénierie