• Être en veille et se former
  • Vu, lu pour vous
  • Des "fronts urbains" pour contenir l’étalement et dialoguer entre territoires

Des "fronts urbains" pour contenir l’étalement et dialoguer entre territoires

Le front urbain se traduit à la fois par une limite, dans le sens où il exprime la volonté de contenir l'étalement urbain, et par un espace de lien, entre l'espace bâti et l’espace ouvert, l'espace urbain et l'espace naturel, agricole ou forestier, où dialoguent la ville et la campagne. "Cet espace de transition nécessite une attention particulière dans les projets, et une réflexion à l’échelle de la planification", prévient l'Institut d'aménagement et d'urbanisme (IAU) d'Ile de France dans une note expliquant comment positionner ces fronts urbains dans une démarche de territoire.

A lire : Le front urbain : un projet pour maîtriser la consommation d'espace, IAU Ile-de-France, Note rapide Territoires, n°756, 21 septembre 2017

Mots-clés: coopération, agriculture, urbanisme, relations villes-campagnes, Collectivités