• Être en veille et se former
  • Vu, lu pour vous
  • Commerces, pas-de-porte pour artistes, logements... : la mairie fait du locatif

Commerces, pas-de-porte pour artistes, logements... : la mairie fait du locatif

Pour lutter contre la désertification, la commune de Marcolès (583 habitants, Cantal) s'appuie depuis 20 ans sur trois axes : l'amélioration des espaces publics, le développement du bâti résidentiel, avec des logements locatifs pour les jeunes et les personnes âgées, et le développement de l'immobilier à très petits loyers. La commune a ainsi racheté et mis en location des biens sans maître, aussi bien pour du logement que pour des commerces. Aujourd'hui, les loyers rapportent de l'argent à la mairie, un restaurant gastronomique s'est installé... Le Courrier des Maires détaille l'action de la commune.

A lire : Ranimer le centre pour sauver le village de la désertification, Emmanuelle Lesquel, Le Courrier des maires et des élus locaux, n°311, avril 2017 (1 page)
Demander cet article en copie (un service réservé aux cotisants à Cap Rural)

Mots-clés: culture, tourisme, logement, habitat, commerce, associations, artisanat, Collectivités