• Être en veille et se former
  • Vu, lu pour vous
  • Les collectivités territoriales peuvent légalement collecter des fonds sur les plates-formes de crowdfunding

Les collectivités territoriales peuvent légalement collecter des fonds sur les plates-formes de crowdfunding

Suite à un décret publié le 14 décembre 2015, la législation ouvre désormais de nouvelles perspectives dans le développement du financement participatif. Après les particuliers et les entreprises, les collectivités peuvent désormais faire appel légalement à ce nouveau mode de financement. Alors qu'auparavant une association ou une régie devait s'interposer entre le projet et le public pour encaisser les fonds, les collectivités peuvent au même titre que des porteurs de projets particuliers ou entreprises recevoir directement cet argent collecté au travers des plates-formes de crowdfunding, et profiter ainsi pleinement des avantages du crowdfunding pour financer ou cofinancer des projets de service public culturel, éducatif, social ou solidaire. "Pour Stéphane Vromman, co-fondateur du site de financement participatif local Bulb in Town, lit-on sur le site de L'usine digitale, ce nouvel outil de collecte de fonds a de l'avenir pour les mairies, les régions ou les départements qui veulent développer des projets locaux en faisant participer les citoyens qui le souhaitent."

A lire : Le crowdfunding, outil de financement de demain pour les collectivités ?, L'usine digitale, 25 décembre 2015

Mots-clés: financements, participatif, Collectivités